Thèse soutenue

Concilier les antécédents de la complexité institutionnelle des projets numériques de médiation culturelle : les apports d’une enquête pragmatiste dans les musées de société

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bérénice Kübler
Direction : Édina SoldoDjelloul Arezki
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de Gestion
Date : Soutenance le 04/01/2023
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences Economiques et de Gestion d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Centre d'études et de recherche en gestion d'Aix-Marseille (2008-....)
Jury : Président / Présidente : Véronique Perret
Examinateurs / Examinatrices : Véronique Perret, Mathilde Pulh, Stéphanie Chatelain-Ponroy
Rapporteurs / Rapporteuses : Mathilde Pulh, Stéphanie Chatelain-Ponroy

Résumé

FR  |  
EN

Les musées évoluent dans un environnement complexe, somme de vagues successives de mutations depuis les années 80. Ces mutations mettent à jour un écosystème muséal à plusieurs vitesses qui révèle certaines inégalités particulièrement en matière numérique. Des stratégies numériques ambitieuses sont conduites par les musées et de nombreux dispositifs numériques ont été mis en place. Toutefois, professionnels et chercheurs font état de difficultés rencontrées lors de la conduite de projets numériques. Ces éléments ont alors un impact fort sur l’expérience de visite muséale et entraînent une tendance à la gadgétisation où le numérique se présente davantage comme une surcouche sans être réellement intégré aux muséographies. L’objectif de cette recherche est de comprendre et de caractériser la complexité induite par la collaboration des acteurs du secteur muséal et des prestataires de solutions digitales ; et d’explorer les techniques et outils mis en place par les professionnels impliqués pour favoriser la mise en œuvre de ces projets numériques. Nous proposons de répondre à la problématique suivante : « En quoi l’objet frontière permet-il de concilier les antécédents de la complexité institutionnelle dans les projets numériques de médiation culturelle ?». Nous adoptons un mode de raisonnement fondé sur l’enquête pragmatiste. Le design méthodologique s’articule autour de trois études visant à identifier les logiques institutionnelles propres aux musées de société, à questionner les perceptions et représentations sociales des professionnels impliqués dans ces projets et à analyser en profondeur le projet numérique mis en place par deux musées de société