Thèse soutenue

Interactions entre prébiotiques et bactéries commensales d’intérêt santé : impact sur la croissance bactérienne et les activités métaboliques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Cassandre Bedu-Ferrari
Direction : Philippe LangellaClaire Cherbuy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Microbiologie
Date : Soutenance le 13/05/2022
Etablissement(s) : université Paris-Saclay
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Agriculture, alimentation, biologie, environnement, santé (Paris ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : référent : AgroParisTech (France ; 2007-....)
graduate school : Université Paris-Saclay. Graduate School Biosphera (2020-....)
Laboratoire : Microbiologie de l'Alimentation au Service de la Santé humaine (Jouy-en-Josas)
Jury : Président / Présidente : Gabrielle Potocki-Veronese
Examinateurs / Examinatrices : Nathalie M. Delzenne, Karen Scott, Thomas Clavel
Rapporteurs / Rapporteuses : Nathalie M. Delzenne, Karen Scott

Résumé

FR  |  
EN

Le tractus gastro-intestinal héberge une communauté microbienne riche et diversifiée appelée microbiote intestinal. Cet écosystème contribue de manière significative à la santé et au bien-être de l'homme. L'apport de substrats alimentaires permettant de modifier la composition et les fonctions du microbiote intestinal pour des bénéfices santé est à la base du concept de prébiotique. Aujourd’hui, il apparait déterminant d'acquérir une meilleure compréhension des interactions dynamiques entre les prébiotiques et le microbiote intestinal humain. Dans cette étude, plusieurs ingrédients alimentaires ont été étudiés comme prébiotiques potentiels. Des expériences de culture in vitro ont été réalisées sur des monocultures et des consortia bactériens d’intérêt. Nos résultats ont révélé les capacités métaboliques de bactéries d’intérêt santé à utiliser ces sucres complexes. Des profils métaboliques détaillés ont montré que la croissance bactérienne et les profils de fermentation semblent influencés de manière significative par les sources de carbone et l’affiliation taxonomique des bactéries. Des analyses génomiques comparatives ont mis en évidence les potentiels enzymatiques de chaque espèce bactérienne à métaboliser les prébiotiques d’intérêt. Ces données ont révélé une adaptation des bactéries d’intérêt santé à leur environnement nutritionnel. Nous proposons que ce travail apporte des arguments supplémentaires pour le développement d'aliments fonctionnels à base de prébiotiques.