Thèse soutenue

L’« État Magique » en représentations. Politisation et trajectoires de gouvernementalité au Venezuela, du Nouveau Monde à la « Nouvelle Patrie » chaviste

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Azzédine Badis
Direction : Jean-Michel Eymeri-Douzans
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance le 30/09/2022
Etablissement(s) : Toulouse 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Droit et Science Politique (Toulouse)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Laboratoire des Sciences Sociales du Politique (Toulouse)

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse porte sur un dispositif participatif devenu l’un des produits-phares de la communication du gouvernement vénézuélien à partir de son « tournant socialiste » en 2005 : le conseil communal. La première partie vise à reconstituer la sédimentation d’un certain nombre des invariants de l’imaginaire de l’État et de la figure du pouvoir au Venezuela, un imaginaire exploré sous l’angle de ses relations avec son ancien « centre » métropolitain, des projections européennes sur le « Nouveau Monde » à celles des gauches euro-américaines sur la « Révolution Bolivarienne ». A l’issue de cette reconstitution « par le haut » permettant d’identifier, dans leur profondeur socio-historique, les structures et acteurs présidant à la détermination du sens de l’institution, l’étude la saisit par le bas, au moyen de l’exploitation des résultats de deux séjours d’observation participante au sein d'un conseil communal de Caracas, et d’un dispositif expérimental explorant la relation entre le monde politique des enquêtés et celui de l’enquêteur, et entre le Venezuela et la France. A travers l’utilisation du miroir du film documentaire, les acteurs de ce dispositif de pouvoir seront amenés à mettre collectivement en scène le système de pouvoir local dans lequel ils s'insèrent, à reproduire des opérations discursives et symboliques caractéristiques des acteurs gouvernants, et ainsi à révéler le « condensé de gouvernementalité » que le conseil communal constitue et leurs rôles sur cette scène bien particulière de l’ordre politique vénézuélien du début des années 2010.