Thèse soutenue

Caractérisation de l’interactome du récepteur d’ARNdb cytosolique Dicer-2 in vivo au cours de l’infection virale chez Drosophila melanogaster

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Claire Rousseau
Direction : Carine Meignin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Date : Soutenance le 30/09/2022
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale des Sciences de la vie et de la santé (Strasbourg ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Modèles Insectes de l'Immunité Innée (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Sébastien Pfeffer
Rapporteurs / Rapporteuses : Alfredo Castello, Nolwenn Jouvenet

Résumé

FR  |  
EN

Le sujet de cette thèse porte sur l’immunité antivirale chez la drosophile. Mon projet principal est axé sur une protéine majeure de l’immunité antivirale chez les insectes, Dicer-2. Cette protéine est un senseur d’acides nucléiques pour la voie de l’ARN interférence (ARNi) antivirale. Dicer-2 s’associe avec et est régulé par différents partenaires, et mon but a été de comprendre comment ce réseau protéique est modulé lors de l’infection par le Drosophila C Virus (DCV). Ceci a permis l’identification de différents candidats dont j'ai pu, par la suite, confirmer l’interaction avec Dicer-2. En réalisant deux cribles ARNi, in vivo et ex vivo, j’ai pu identifier plusieurs autres candidats comme ayant un impact sur l’infection par DCV. En parallèle, j’ai travaillé sur une protéine liée à l’épissage, Fandango, qui a été identifiée comme interactant du poly(I:C) par mon laboratoire d’accueil. L’effet antiviral global de cette protéine a été mis en évidence lors d’un crible ARNi utilisant plusieurs virus. Après avoir étudié l’impact de Fandango sur l’infection par DCV, nous avons étudié son lien avec le spliceosome. Globalement, ce travail a fourni une ressource composée de différents candidats qui peuvent maintenant être étudiés plus en détails afin d’obtenir une meilleure compréhension de l’immunité antivirale chez la drosophile.