Thèse soutenue

Ischémie-reperfusion cérébrale post- thrombectomie mécanique : modélisation probabiliste en artériographie à la phase hyper aigue et modélisation réaliste métabolique à la phase aigüe

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guillaume Herpe
Direction : Rémy GuillevinAlain Miranville
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Mathématiques et applications
Date : Soutenance le 16/12/2022
Etablissement(s) : Poitiers
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences et Ingénierie des Systèmes, Mathématiques, Informatique
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de mathématiques et applications - LMA, Poitiers - Laboratoire de Mathématiques et Applications / LMA-Poitiers
faculte : Université de Poitiers. UFR des sciences fondamentales et appliquées
Jury : Président / Présidente : Jean-Paul Chehab
Examinateurs / Examinatrices : Laurence Cherfils, Julien Dambrine
Rapporteurs / Rapporteuses : François Jauberteau, Myriam Edjlali-Goujon

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Les pathologies neurovasculaires, au premier rang desquelles les accidents vasculaires cérébraux, sont un enjeu de santé publique pour lequel il est important d’offrir une prise en charge la plus efficace, standardisée, homogène mais aussi personnalisée.Les accidents vasculaires cérébraux sont causés dans 80 % des cas par une ischémie cérébrale (IC), secondaire à l’interruption du flux sanguin cérébral. Lorsqu’un caillot bouche une artère cérébrale, cela conduit à une diminution de la perfusion cérébrale, passant en dessous du seuil d’autorégulation physiologique du débit sanguin cérébral. Cette chute de la perfusion en dessous de seuil entraîne ainsi une diminution de l’apport sanguin en oxygène et métabolites nécessaires à la survie des neurones et du tissu de soutien. Ceci s’appelle l’hypoxémie cérébrale. Ce phénomène conduit rapidement au " silence neuronal ", appelé aussi " zone de pénombre ", puis à la nécrose irréversible, c’est-à-dire à l’infarctus cérébral, par mort neuronale via des mécanismes de dépolarisation, de stress oxy-datif et d’excitotoxicité.Chacune des étapes de la prise en charge des patients est guidée par l’imagerie : de l’imagerie diagnostique initiale guidant le traitement et l’orientation du patient à l’imagerie interventionnelle thérapeutique permettant de lever les occlusions en passant par l’imagerie post thérapeutique immédiate permettant de guider la suite de la prise en charge en permettant dediagnostiquer les complications.Dans un premier temps nous avons réalisé un algorithme d’analyse des artériographies issus d’une décomposition d’ondelettes afin d’évaluer de manière automatisée et quantitative la reperfusion après thrombectomie.Dans un second temps nous avons étudié les conséquences métaboliques de l’ischémie reperfusion en spectroscopie proton et phosphore à l’aide d’un modèle issu d’une régression logistique basée sur des variables catégorielles.