Thèse soutenue

La vulgarisation française de l'Histoire sur YouTube, 2008-2018.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Prem Carriou
Direction : Laurence Corroy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information et de la communication
Date : Soutenance le 25/11/2022
Etablissement(s) : Paris 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Arts et médias (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris ; 2002-....)
Jury : Président / Présidente : Olivier Thévenin
Examinateurs / Examinatrices : Laurence Corroy, Olivier Thévenin, Mélanie Bourdaa, Daniel Raichvarg, Marie-France Chambat-Houillon
Rapporteurs / Rapporteuses : Mélanie Bourdaa, Daniel Raichvarg

Résumé

FR  |  
EN

La vulgarisation de l’Histoire n’est pas un phénomène récent en France. Toutefois, son déploiement en 2008 sur YouTube marque alors un tournant majeur dans son histoire. Ce site web d’hébergement de vidéos et média social semble permettre une diffusion massive des connaissances vers le grand public. En dix années, une centaine de Français aux profils éminemment variés utilisent YouTube afin de partager leurs créations : des vidéos de vulgarisation historique. Diplômés en Histoire ou simples autodidactes, hommes ou femmes, jeunes ou âgés, ils créent rien moins que 3984 vidéos. Ces dernières sont d’une incroyable diversité, tant dans la forme que dans le fond, et s’adressent à différents publics. Ces productions hétéroclites engrangent plus de 267 millions de vues sur YouTube et semblent contribuer à une titanesque ventilation des savoirs historiques en France. Ce travail vise à comprendre quelles sont les grandes caractéristiques de la vulgarisation française de l’Histoire sur YouTube et quels sont les effets concrets de cette consommation culturelle sur le grand public. Une quadruple interrogation guide ce travail composé de centaines d’analyses de corpus, d’entretiens et d’études de terrain, afin de comprendre si ce phénomène s’inscrit dans une relative continuité culturelle développée depuis des siècles, quelles sont les particularités de ces chaînes de vulgarisation historique, quels sont les profils des personnes qui portent cette vulgarisation et dans quelle mesure ces vidéos permettent de transmettre des données historiques à un large public.