Thèse soutenue

Fragilité et déclins des personnes âgées à domicile : une méthode co-construite de suivi de proximité

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anthony Frioux
Direction : Benoît Roig
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 06/07/2022
Etablissement(s) : Nîmes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Risques et Société (Nîmes ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : CHROME (Nîmes) - Détection, évaluation, gestion des risques CHROniques et éMErgents (CHROME) / Université de Nîmes
Jury : Président / Présidente : Karine Weiss
Examinateurs / Examinatrices : Benoît Roig, Hélène Amieva, Antoine Piau, Denise Strubel, Arnaud Caupenne, Margot De Battista, Matthieu Faure
Rapporteurs / Rapporteuses : Hélène Amieva, Antoine Piau

Résumé

FR  |  
EN

La fragilité est un état de vulnérabilité accrue à des facteurs de stress pouvant mener à une incapacité fonctionnelle. Cet état peut être réversible. Alors que la fragilité a d’abord été définie et repérée à partir de ses implications physiques, des recherches plus récentes mettent en avant ses caractéristiques multidimensionnelles. En effet, la fragilité retentit notamment sur les dimensions psychologiques et sociales. Il est alors important d’évaluer ce retentissement pour y apporter un accompagnement. On observe un intérêt particulier pour la mise en place d’accompagnement à domicile. Afin d’améliorer la prise en charge de la fragilité, nous proposons de généraliser son repérage à domicile. Ainsi ce travail vise à construire et valider un méthode de repérage multidimensionnel de la fragilité s’appuyant sur les connaissances des aides à domicile. Dans l’intention de rendre ce repérage plus précoce, nous proposons d’évaluer la possibilité d’intégrer un recueil de données automatisé. La première étape de ce travail a été de constituer une liste d’indicateurs de fragilité. Cette liste a été proposée à un groupe d’expert afin d’évaluer la pertinence de choix effectués. Les experts ont aussi pu être interrogés quant à l’intérêt de l’automatisation partielle d’un recueil de données en vue du repérage de la fragilité. En parallèle, une revue de littérature a permis de mettre en évidence les indicateurs dont l’évaluation était automatisable. L’outil et la méthode de repérage ont ensuite pu être co-construit avec les aides à domicile. La co-construction de la méthode peut faciliter son déploiement et son adéquation aux problématiques des professionnels qui interviennent à domicile. Enfin, les analyses statistiques réalisées ont montré la validité factorielle de l’outil construit.