Thèse soutenue

Contributions au développement des communications de type tag à tag RFID passives pour l’internet des objets

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Tarik Lassouaoui
Direction : Guillaume VillemaudYvan Duroc
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : ED160 EEA (Electronique Electrotechnique et Automatique)
Date : Soutenance le 16/12/2022
Etablissement(s) : Lyon, INSA
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Électronique, électrotechnique, automatique (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : Membre de : Université de Lyon (2015-....)
Laboratoire : CITI - Centre d'Innovation en Télécommunications et Intégration de services (Lyon, INSA) - CITI Centre of Innovation in Telecommunications and Integration of services / CITI
Equipe de recherche : SOCRATE - Software and Cognitive radio for telecommunications
Jury : Président / Présidente : Martine Liénard
Examinateurs / Examinatrices : Guillaume Villemaud, Yvan Duroc, Martine Liénard, Emmanuel Bergeret, Arnaud Vena, Anne Claire Lepage, Arnaud Breard, Florin Huţu
Rapporteurs / Rapporteuses : Emmanuel Bergeret, Arnaud Vena

Résumé

FR  |  
EN

Avec l'émergence des réseaux de capteurs cognitifs, et notamment de l'IoT, la technologie RFID UHF passive évolue avec de nouvelles fonctionnalités. De nouveaux types d'applications dépassant les classiques telles que la logistique, la sécurité et la traçabilité sont en train d’être développées. Bénéficiant de l'identification unitaire, de nouveaux types de tags, dits tags augmentés, font leur apparition intégrant de nouvelles capacités comme la sensibilité à l'environnement, le comportement cognitif, le traitement des données, la communication entre tags. Dans ce contexte, l'objectif de cette thèse porte sur la proposition de stratégies et de méthodes afin d'optimiser les communications entre tags, dite communications tag à tag (T2T). Ce nouveau type de lien radio, entre tags communicants directement, s’appuie sur la présence d’une source RF externe et est basé sur le principe de rétro-modulation. En particulier, les scénarios analysés se projettent dans le cadre de la chaire Spie ICS – INSA Lyon qui porte sur l’IoT. Cette thèse vise le domaine applicatif de la RFID UHF pour lequel le concept des communications T2T a été démontré dès 2011, avec peu de travaux réalisés jusqu’ici. Dans un système T2T, deux tags RFID communiquent l’un avec l’autre directement sans passer par le lecteur. L’un des tags joue le rôle de tag lecteur : en présence d’une source RF dans son voisinage, il émet une information binaire par rétro-modulation, en commutant la charge vue par son antenne sur deux impédances distinctes, réfléchissant ainsi deux niveaux de puissance distincts. L’autre tag joue le rôle de tag récepteur : il reçoit l’information transmise et la démodule. L’enjeu principal de la thèse est de déterminer un cadre qui puisse prendre en compte l’ensemble des facteurs impactant une communication T2T avec pour finalité l’évaluation des performances, notamment en termes de taux d’erreur binaire, métrique classiquement utilisé dans le domaine des télécommunications.