Thèse soutenue

Quatre essais sur l'économie empirique à l'ère des données à haute fréquence

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Youssouf Camara
Direction : David Bounie
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Economie, gestion, sciences sociales
Date : Soutenance le 14/06/2022
Etablissement(s) : Institut polytechnique de Paris
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de l'Institut polytechnique de Paris
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut interdisciplinaire de l'innovation (Paris)
Etablissement opérateur d'inscription : Télécom Paris (Palaiseau, Essonne ; 1878-....)
Jury : Président / Présidente : John W. Galbraith
Examinateurs / Examinatrices : David Bounie, Sevi Rodriguez Mora, Niels Johannesen, Marianne Verdier, Loÿs Moulin
Rapporteurs / Rapporteuses : Sevi Rodriguez Mora, Niels Johannesen

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse utilise des données de transaction de paiement par carte bancaire dites données à haute fréquence pour identifier les effets causaux d'innovations technologiques et de la pandémie de COVID-19. Le premier chapitre évalue l'impact causal de récentes innovations dans les paiements numériques, et plus particulièrement, la carte de paiement sans contact. Nous montrons que l'adoption de la technologie de paiement sans contact affecte significativement l'activité économique des commerces qui adoptent cette technologie par rapport à ceux qui ne l'adoptent pas à travers notamment des effets d'entrainement. Les effets sont particulièrement marqués pour les petites et les nouveaux commerces, et montrent l'impact réel des innovations technologiques. Le deuxième chapitre explore le rôle de la technologie de paiement sans contact dans l'atténuation de l'impact d'un choc économique tel que celui de la pandémie de COVID-19, et étudie donc la résilience des commerces. Les résultats indiquent que les commerçants disposant de la technologie de paiement sans contact ont mieux résisté aux chocs de la COVID-19 que celles qui ne l'utilisent pas encore. Ce travail fournit une preuve solide que l'acceptation des paiements sans contact pendant un choc épidémique aide les commerçants à acquérir davantage de nouveaux clients. A l'image du premier chapitre, nous soutenons l'idée que la technologie de paiement sans contact continue de soutenir la croissance des ventes des commerces et accélère la substitution entre les paiements numériques et non numériques. Dans le troisième chapitre, nous estimons l'impact de la COVID-19 sur la mobilité et les dépenses des consommateurs. Nous examinons également le rôle du commerce en ligne dans la reprise rapide de l'activité commerciale lorsqu'une économie est frappée par un choc inattendu qui paralyse l'activité des commerces physiques. Nous montrons que les mesures sanitaires visant à limiter la propagation de l'épidémie COVID-19 ont réduit de moitié la mobilité des consommateurs et les dépenses de consommation. En ce qui concerne la baisse des dépenses, nous constatons qu'elle est environ deux fois plus importante que la baisse des dépenses en ligne. Les analyses au niveau sectoriel soulignent le rôle prépondérant du commerce en ligne pour combler les lacunes et rendre l'économie plus résiliente en cas de fermeture totale des points de vente physiques. Le dernier chapitre quant à lui se concentre sur l'analyse du comportement de consommation spatiale et sur l'impact du développement du commerce en ligne sur les liens commerciaux régionaux. Il montre que les transactions en ligne, en plus de se produire plus fréquemment en dehors de la région d'origine du consommateur, sont plus concentrées dans les régions déjà développées. Le développement du commerce en ligne a augmenté la concentration de l'activité économique globale, et peut avoir des implications importantes pour le développement économique régional.