Thèse soutenue

L'étude des pratiques informationnelles dans le champ médical au Maroc. Le cas des médecins hospitalo-universitaires

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Amal Jaouzi
Direction : Viviane Clavier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'Information et de la Communication
Date : Soutenance le 07/12/2022
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble, Isère, France ; 1991-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (Grenoble, Isère, France ; 1978-....)
Jury : Président / Présidente : Laurence Balicco
Examinateurs / Examinatrices : Chérifa Boukacem-Zeghmouri
Rapporteurs / Rapporteuses : Céline Paganelli, Madjid Ihadjadene

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse en sciences de l’information et de la communication s’intéresse à l’étude des pratiques informationnelles dans le champ médical marocain, et propose d’analyser le cas des médecins hospitalo-universitaires au regard de politiques publiques en santé et en matière de recherche scientifique, porteuses de manquements, pressions et contraintes. Ce travail doctoral interroge, ainsi, les sources et circuits d’information privilégiés dans l’exercice professionnel médical en matière de recherche, de diffusion, d’échange et d’accès à l’information spécialisée, au moyen d’une enquête de terrain, qui combine une approche qualitative par entretiens semi-directifs et une autre quantitative par questionnaire, et qui a été menée auprès d’acteurs gouvernementaux, de responsables de laboratoire en médecine et de médecins hospitalo-universitaires de trois facultés publiques de médecine et de pharmacie : Rabat, Fès et Marrakech. De notre analyse, il ressort que les médecins hospitalo-universitaires témoignent de pratiques informationnelles contrastées, se traduisant par des pratiques de débrouille en matière de recherche d’information, ainsi que par de nouvelles formes d’accès et d’échange de l’information spécialisée, gouvernées par des logiques de contournement et des conduites à la fois singulières et solidaires par moment.