Thèse soutenue

Une analyse technico-économique de la transition vers les véhicules électriques : politique, infrastructure, usages et conception

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bassem Haidar
Direction : Pascal Da CostaJan LepoutreFabrice Vidal
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Ingéniérie des systèmes complexes
Date : Soutenance le 10/12/2021
Etablissement(s) : université Paris-Saclay
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale INTERFACES : approches interdisciplinaires, fondements, applications et innovation
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire génie industriel (Gif-sur-Yvette, Essonne)
référent : CentraleSupélec (2015-....)
graduate school : Université Paris-Saclay. Graduate School Sciences de l'ingénierie et des systèmes (2020-....)
Jury : Président / Présidente : Yannick Perez
Examinateurs / Examinatrices : Frédéric Lantz, Carole Donada, François Lévêque, Frances Sprei, Willett Kempton
Rapporteurs / Rapporteuses : Frédéric Lantz, Carole Donada

Résumé

FR  |  
EN

Le transport routier représentant une part importante des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Les véhicules électriques (VE), y compris les VE à batterie (BEV) et les VE hybrides rechargeables (PHEV), offrent une alternative prometteuse pour remplacer les véhicules à moteur à combustion interne (ICEV), dépendants des combustibles fossiles, pour une solution de transport à émissions faibles ou nulles. Bien que l'adoption de ces technologies ait rapidement augmenté au cours de la dernière décennie, leur part de marché reste limitée par des obstacles socio-technico-économiques dans la plupart des pays. Surmonter ces barrières est une étape essentielle vers un marché massive des véhicules électriques. Cette thèse vise donc à étudier des modèles économiques innovants, en examinant les transactions entre les membres de l'écosystème des VE. Cette thèse traite de recherches prospectives et multidisciplinaires en sciences économiques et de gestion, et sciences de l'ingénieur, sur l'avenir des systèmes automobiles décarbonés. Tout d'abord, cette thèse aborde les principaux obstacles au déploiement des infrastructures de recharge, en présentant une revue de la littérature sur les méthodologies de déploiement et en soulignant l'ensemble des paramètres négligés dans la littérature, lesquels présentent des questions de recherche que la thèse aborde par la suite. Ensuite, cette thèse étudie les compromis entre infrastructure de recharge de différentes puissances et autonomie des BEV. Nous concluons sur la capacité de la batterie du BEV la plus adaptée aux besoins urbains et ruraux, et sur l'investissement dans les chargeurs rapides. De plus, cette thèse analyse l'influence des facteurs socio-démographiques, économiques et techniques sur l'adoption des VE dans les départements français au moyen d’une régression à effets mixtes. Nous concluons à travers des recommandations de politiques économiques pour accélérer la transition vers la mobilité électrique. Enfin, cette thèse analyse l'influence du règlement européen (EU)2019/631 sur l’offre des constructeurs automobiles et permet de discuter les résultats attendus par la directive de la Commission Européenne.