Thèse soutenue

Traitement de la Similarité en Argumentation

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Victor David
Direction : Leïla Amgoud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Intelligence Artificielle
Date : Soutenance le 05/07/2021
Etablissement(s) : Toulouse 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Mathématiques, informatique et télécommunications (Toulouse)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (1995-....)
Jury : Président / Présidente : Marie-Christine Lagasquié-Schiex
Examinateurs / Examinatrices : Leïla Amgoud, Serena Villata, Nicolas Maudet
Rapporteurs / Rapporteuses : Salem Benferhat, Pietro Baroni

Résumé

FR  |  
EN

Le raisonnement argumentatif est basé sur la justification d'une conclusion plausible par des arguments en sa faveur. L'argumentation est un modèle prometteur pour raisonner avec des connaissances incertaines ou incohérentes, ou, plus généralement de sens communs. Ce modèle est basé sur la construction d'arguments et de contre-arguments, la comparaison de ces arguments et enfin l'évaluation de la force de chacun d'entre eux. Dans cette thèse, nous avons abordé la notion de similarité entre arguments. Nous avons étudié deux aspects : comment la mesurer et comment la prendre en compte dans l'évaluation des forces. Concernant le premier aspect, nous nous sommes intéressés aux arguments logiques, plus précisément à des arguments construits à partir de bases de connaissances propositionnelles. Nous avons commencé par proposer un ensemble d'axiomes qu'une mesure de similarité entre des arguments logiques doit satisfaire. Ensuite, nous avons proposé différentes mesures et étudié leurs propriétés. La deuxième partie de la thèse a consisté à définir les fondements théoriques qui décrivent les principes et les processus impliqués dans la définition d'une méthode d'évaluation des arguments prenant en compte la similarité. Une telle méthode calcule la force d'un argument sur la base de forces de ses attaquants, des similarités entre eux, et d'un poids initial de l'argument. Formellement, une méthode d'évaluation est définie par trois fonctions dont une, nommée "fonction d'ajustement", qui s'occupe de réajuster les forces des attaquants en fonction de leur similarité. Nous avons proposé des propriétés que doivent satisfaire les trois fonctions, ensuite nous avons défini une large famille de méthodes et étudié leurs propriétés. Enfin, nous avons défini différentes fonctions d'ajustement, montrant ainsi que différentes stratégies peuvent être suivies pour contourner la redondance pouvant exister entre les attaquants d'un argument.