Thèse soutenue

Effet de la supplémentation par de la matrice extracellulaire de la gelée de Wharton et de l'acide tannique sur des mousses de gélatine poreuse

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Emine Berber
Direction : Florent MeyerNihal Engin Vrana
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie des polymères - chimie des matériaux
Date : Soutenance le 21/09/2021
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Physique et chimie-physique (Strasbourg ; 1994-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Biomatériaux et bioingénierie (Strasbourg ; 2013-....)
Jury : Président / Présidente : Fouzia Boulmedais
Examinateurs / Examinatrices : Wiebke Drenckhan, Juliane Spohn
Rapporteurs / Rapporteuses : Halima-Assia Kerdjoudj, Christophe A. Marquette

Résumé

FR  |  
EN

La réticulation par la transglutaminase microbienne a permis à la gélatine de se dégrader de manière contrôlée sans perdre sa biocompatibilité. Cependant, l'ajout d'acide tannique a rendu la structure cytotoxique, sans toutefois pouvoir fournir une inhibition bactérienne complète. La taille des microparticules de gelée de Wharton se situait dans une plage appropriée pour l'induction de la régénération tissulaire. L'échafaudage composite Gélatine/WJ obtenu présentait une dispersion homogène de microparticules de gelée de Wharton et aucune différence significative n'a été observée sur la taille des pores avant et après l'ajout de gelée de Wharton. La réponse des monocytes THP-1 et des macrophages à l'échafaudage supplémenté en microparticules de gelée de Wharton était minimale, tout comme l'échafaudage vierge en gélatine, ce qui montre que la gelée de Wharton n'a pas d'effet spécifique sur les cellules immunitaires innées. Bien que la supplémentation en microparticules de gelée de Wharton n'ait pas eu d'effet significatif sur la prolifération des HUCMSC, on a observé que la pénétration des cellules était améliorée en présence de gelée de Wharton. Sur la base des résultats présentés, les deux matrices composites, la gélatine supplémentée en microparticules de gelée de Wharton et la gélatine supplémentée en acide tannique, pourraient être évaluées pour la conception de nouveaux échafaudages qui répondent aux caractéristiques antimicrobiennes et biocompatibles pour les applications d'ingénierie des tissus mous.