Thèse soutenue

Mixité dans les groupes et créativité collective : études à grande échelle sur les effets de la composition des groupes sur la production d’idées

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laurine Peter
Direction : Nicolas MichinovMaud Besançon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 30/11/2021
Etablissement(s) : Rennes 2
Ecole(s) doctorale(s) : Éducation, Cognition, Langages, Interactions, Santé (ECLIS) (Nantes)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de Psychologie : Cognition, Comportement, Communication (Rennes) - Laboratoire de Psychologie : Cognition- Comportement- Communication / LP3C - EA1285
Jury : Président / Présidente : Franck Zenasni
Rapporteurs / Rapporteuses : Fabien Girandola, Delphine Martinot

Résumé

FR  |  
EN

La créativité est une compétence du 21 e siècle nécessaire au développement d'une société innovante ainsi qu'à l'épanouissement personnel et professionnel (Anaiadou & Clara, 2009). Elle n'est cependant pas qu'une affaire individuelle et peut également apparaître collectivement. A ce titre, la composition des groupes, et notamment la diversité de genre, pourrait influencer la production d'idées créatives. Toutefois, les travaux antérieurs sur ce sujet se révèlent être inconsistants, certains présentant un effet positif de la mixité dans les groupes sur les performances créatives (Schruijer & Mostert, 1997), et d'autres un effet négatif (Goncalo et al., 2014 ). Ainsi, les trois études à grande échelle présentées dans cette thèse avaient pour objectif d'apporter de nouveaux éléments de réponse à ce sujet. La première étude s'est attachée à explorer les effets de la diversité de genre dans les groupes auprès d'une cohorte de lycéens, et la seconde étude a répliqué l'étude précédente auprès d'une nouvelle cohorte, afin d'observer si des résultats similaires étaient obtenus. Enfin, la troisième étude a pris en considération la limite majeure des précédentes études en se focalisant sur des groupes de lycéens issus d'une filière équitablement mixte. Les résultats indiquent de meilleures performances créatives au sein des groupes composés exclusivement de femmes, particulièrement lorsqu'ils sont comparés aux groupes d'hommes et aux groupes composés d'une femme seule parmi une majorité d'hommes. Les perspectives scientifiques et pratiques de ces trois études seront discutées.