Thèse soutenue

Les identités professionnelles des formateurs en IFSI dans le contexte de l’universitarisation des formations paramédicales

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sébastien Thilly
Direction : Gilles BaillatYann Duceux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation et de la formation (CNU 70)
Date : Soutenance le 12/01/2021
Etablissement(s) : Reims
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences humaines et sociales (Reims ; 2012-)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'étude et de recherche sur les emplois et les professionnalisations (Reims, Marne)
Jury : Président / Présidente : Pascal Marquet
Examinateurs / Examinatrices : Gilles Baillat, Yann Duceux, Mokhtar Kaddouri, Elisabeth Noël-Hureaux, Stéphane Brau-Antony
Rapporteurs / Rapporteuses : Mokhtar Kaddouri, Elisabeth Noël-Hureaux

Résumé

FR  |  
EN

Dans le contexte de l’universitarisation des formations paramédicales, ce travail de thèse a pour objet l’étude des évolutions identitaires de formateurs qui forment des personnes à leur ancienne profession à travers l’exemple des infirmiers qui sont devenus formateurs en soins infirmiers. Le questionnement principal de cette recherche examine l’impact du processus d’universitarisation des formations paramédicales et de l’identité héritée infirmière sur les dynamiques identitaires et sur la reconnaissance professionnelle des formateurs exerçant en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). Le cadre théorique est principalement construit à partir du modèle de la double transaction (Dubar, 2010) auquel nous avons associé les dynamiques identitaires et les projets de Soi (Kaddouri, 2002). La méthodologie de cette recherche articule deux démarches complémentaires : une enquête quantitative par questionnaires suivie d’une enquête qualitative basée sur une série d’entretiens semi-directifs à visée compréhensive. Les résultats montrent notamment que les formateurs IFSI qui revendiquent une identité héritée infirmière forte se sentent davantage menacés par le processus d’universitarisation des formations paramédicales, ce qui se traduirait par une dynamique de transformation identitaire avec un projet de Soi pour soi souvent orienté vers une fonction de management de proximité. À l’inverse, une identité héritée infirmière peu persistante dans l’identité investie dans le présent des formateurs IFSI entraineraient une dynamique de continuité identitaire de formateur avec le plus souvent un projet d’entretien de Soi dans la fonction de formateur.