Poétique de la traduction : approche pratique du De Rerum Natura

par Guillaume Boussard

Thèse de doctorat en Langues et littératures anciennes

Sous la direction de Philippe Brunet.

Le président du jury était Jean-Christophe Jolivet.

Le jury était composé de Philippe Brunet, Sabine Luciani, Clara Auvray-Assayas, Yves Baudelle.

Les rapporteurs étaient Sabine Luciani.


  • Résumé

    Cette étude revalorise la dimension épique du poème de Lucrèce à travers une traduction du De Rērum Nātūrā en hexamètres dactyliques français. L’élaboration de cette traduction accentuelle permet un retour critique sur l’œuvre en apportant une contribution à la théorie de la poésie médicale. On rappelle d’abord quelles traductions françaises existent et quels sont leurs défauts formels. « L’horizon de traduction » est situé à la suite d’Etkind et des traductions de Markowicz, Brunet et les traducteurs de la compagnie Démodocos. L’hexamètre français est décrit : nature et répartition de l’accent tonique, ressources expressives, liberté du lecteur. On justifie les choix d’édition du texte latin. La traduction elle-même constitue le chapitre 4, déplacé dans le tome 2. Mise en page et ponctuation sont reprises en vue de la lisibilité : le poème est segmenté en 365 sections ou templa. Les choix de traduction sont justifiés du point de vue syntaxique puis prosodique. Trois objectifs sont fixés : exactitude, musicalité, efficacité. Des chercheurs (Pigeaud, Erler, Beer, Giovacchini) avaient souligné les liens entre épicurisme et médecine ; le vers épique a été prescrit comme un remède par des médecins anciens (Pietrobelli 2017). Le DRN peut être vu comme un ensemble d’« exercices spirituels », au sens étymologique, physique, laissé de côté par Hadot. La force du DRN est d’assumer poétiquement les conséquences de la matérialité de l’âme. Enfin, les choix lexicaux sont examinés : on montre comment la traduction cherche à établir une connivence forte entre l’auteur et le lecteur-auditeur.

  • Titre traduit

    Poetics of translation : a practical approach to the De Rerum Natura


  • Résumé

    This study reassesses the epic dimension of Lucretius’ poem through a translation of De Rērum Nātūrā in French dactylic hexameters. The development of this accentual translation allows a critical return to the work by making a contribution to the theory of medical poetry. We first recall what French translations exist and what are their formal flaws. The “translation horizon" is located after Etkind and translations by Markowicz, Brunet and the translators of the company Démodocos. The French hexameter is described: nature and distribution of the stress, expressive resources, reader's freedom. We justify the editing choices of the Latin text. The translation itself constitutes chapter 4, moved to volume 2. Layout and punctuation are used for readability: the poem is segmented into 365 sections or templa. The translation choices are justified from a syntactic and then prosodic point of view. Three objectives are set: accuracy, musicality, efficiency. Scholars (Pigeaud, Erler, Beer, Giovacchini) had underlined the links between epicureanism and medicine; the epic verse has been prescribed as a remedy by ancient physicians (Pietrobelli 2017). The DRN can be seen as a set of "spiritual exercises", in the etymological, physical sense, left out by Hadot. The strength of the DRN is to face the consequences of the materiality of the soul poetically. Finally, the lexical choices are examined: we show how the translation seeks to establish a strong connivance between the author and the reader-listener.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Poétique de la traduction : approche pratique du De Rerum Natura


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. BU Lettres, Sciences humaines. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Poétique de la traduction : approche pratique du De Rerum Natura
  • Détails : 1 vol. (369 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-318
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.