L’effet de neuf mois d’apprentissage à Nantes, Cotonou et Accra sur l’acquisition du français L2 par des apprenants ghanéens : le cas de l’expression de la requête et de l’usage des pronoms d’adresse

par Emmanuella Bafua Annan

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Catherine Collin et de Cyrille Granget.

Soutenue le 12-01-2021

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Laboratoire de linguistique de Nantes (laboratoire) .

Le président du jury était Elisabeth Delais-Roussarie.

Le jury était composé de Amanda Edmonds.

Les rapporteurs étaient Martin Howard, Fanny Forsberg Lundell.


  • Résumé

    Nous cherchons dans cette recherche doctorale à connaître l’effet du séjour en contexte francophone sur l’expression de la requête et l’usage des pronoms d’adresse en français L2. A cette fin, nous effectuons une analyse linguistique d'un corpus de 495 requêtes orales formulées par un groupe de 31 apprenants ghanéens et recueillies avant et après neuf mois d'apprentissage formel et informel dans deux villes francophones, Nantes et Cotonou, et une ville anglophone, Accra. Les évolutions sont examinées à la lumière de l'analyse des données en français L1, recueillies auprès de locuteurs nantais et béninois. Nous menons également une analyse sociolinguistique des réseaux de sociabilité langagière que forment les étudiants ghanéens dans ces trois contextes distincts, en examinant la nature de leur réseau francophone, la fréquence du français et de l’anglais dans leur cercle d’amis et le jugement subjectif qu'ils portent sur le séjour en contexte francophone. Les résultats montrent que les séjours à Nantes et Cotonou n’ont pas d’effet sur les préférences de la requête en termes de directivité et d’orientation. Le séjour a cependant un effet sur l’usage des pronoms d’adresse, et sur la configuration de leur réseau francophone et les langues parlées avec le cercle d’amis.

  • Titre traduit

    The effect of a 9 studies in Nantes, Cotonou and Accra on the acquisition of L2 French by Ghanaian learners : the case of expression of request and use of address pronouns


  • Résumé

    This doctoral research seeks to know the effect of the stay in a Francophone environment on the formulation of request and the use of address pronouns in L2 French. A linguistic analysis of 495 oral requests formulated by a group of 31 Ghanaian learners before and after 9 months of formal and informal learning in two Francophone cities, Nantes and Cotonou and one Anglophone city, Accra was done. The differences in use were compared to that of L1 French data collected from native speakers from Nantes and Benin. A sociolinguistic analysis of the social network of friends that the Ghanaian learners formed in these three distinct learning contexts, taking into account the size of their network of Francophone friends, the frequency of French and English use with their circle of friends and the subjective judgment of the learners stay in the Francophone environment. The results show that stay in Nantes and Cotonou has no effect on the expression of request based on its level of directness or orientation. The stay however has an effect on the use of address pronouns and the composition of their network of Francophone friends and the languages spoken with their circle of friends.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.