Thèse soutenue

Les animaux face à la rage. Une histoire du côté des bêtes (France, fin XVIIIe – fin XXe s.).

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nicolas Baron
Direction : Éric Baratay
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire moderne et contemporaine
Date : Soutenance le 13/01/2021
Etablissement(s) : Lyon
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences sociales (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : Etablissement opérateur de soutenance : Université Jean Moulin (Lyon ; 1973-....)
Jury : Président / Présidente : Jean-Marc Moriceau
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Marc Moriceau, Alain Boissy, Anne Carol, Isabelle Parmentier, Véronique Servais
Rapporteurs / Rapporteuses : Alain Boissy, Anne Carol

Résumé

FR  |  
EN

En adoptant "le point de vue animal" théorisé par Eric Baratay et en croisant l'histoire avec l'éthologie et les sciences vétérinaires, cette thèse vise à reconstituer le vécu des animaux face à la rage en France de la fin du XVIIIe siècle et la fin du XXe siècle. Touchés par le virus rabique dans des proportions inégales, les différentes espèces animales (loup, renard, chien, chat, animaux de ferme et de laboratoire...) manifestent des troubles spectaculaires, en particulier une agressivité anormale, et subissent des mesures très diverses décidées par les humains (mutilations, vaccination, extermination...). Face à la maladie et aux pratiques antirabiques, les animaux ne restent pas sans réagir et les multiples modalités de résistance qu'ils mettent en oeuvre témoignent d'une véritable agentivité animale.