Thèse soutenue

Incarner la poésie : Théories et pratiques d'écriture d'Alfred de Vigny

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pierre Dupuy
Direction : Jérôme Thélot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littératures française et francophone
Date : Soutenance le 11/01/2021
Etablissement(s) : Lyon
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : établissement opérateur d'inscription : Université Jean Moulin (Lyon ; 1973-....)
Jury : Président / Présidente : Bertrand Marchal
Examinateurs / Examinatrices : Bertrand Marchal, Aurélie Loiseleur-Foglia, Sylvain Ledda, Fabienne Bercegol
Rapporteurs / Rapporteuses : Aurélie Loiseleur-Foglia, Sylvain Ledda

Résumé

FR  |  
EN

L'accusation d’impuissance fut l’une de celles qui revint le plus fréquemment à l'encontre de Vigny, sous la plume de critiques qui cherchaient par là même à montrer qu’il y avait chez lui une certaine difficulté à écrire et à exprimer ses idées sur le papier. La thèse que nous allons défendre est la suivante : ce qui expliquerait la retenue de Vigny, ce ne serait pas le manque d’inspiration, ni même une insuffisance dans l’art d’écrire, mais plutôt une conscience aiguë des implications que peut avoir l’écriture. Dans ses textes, l’écriture se prend elle-même comme objet. Étudier son œuvre impliquera donc d’étudier une écriture qui parle continuellement d'elle. C’est là que se jouent, à notre sens, toute la spécificité de Vigny, son ambivalence aussi, et enfin sa modernité.