Les déterminants de l'observance dans les troubles bipolaires

par Dominique Thomas Roi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Amélie Rousseau et de Anne Denis.

Le président du jury était Alain Guerrien.

Les rapporteurs étaient Stacey Callahan, Lucia Romo.


  • Résumé

    L'observance thérapeutique des patients en psychiatrie - et plus particulièrement des malades souffrant de troubles bipolaires – est très souvent partielle. Celle-ci représente un véritable enjeu de santé publique car elle est responsable de nombreuses rechutes et de suicides. Ainsi, le retentissement de cette problématique d’observance est important aussi bien pour le patient, son entourage que pour la société. Dans ce travail de thèse, nous nous sommes intéressés aux nombreux facteurs qui affectent l'observance notamment au rôle de représentation sociale de la maladie en tant que déterminant à part entière de l’observance. En s’appuyant sur plusieurs théories et modèles portant sur l’observance, nous avons essayé de comprendre les déterminant du comportement "non observant" des patients afin d’envisager, in fine, des interventions psychothérapeutiques plus ciblées. Il s'agit par ailleurs dans ce travail de mettre en évidence la différence de perception en termes de représentation et d’objectifs thérapeutiques des différents protagonistes (médecins, patients, personnes tout-venants) face à la maladie. Nos résultats montrent l'existence d'une différence de perception et de représentation entre les soignants et les soignés mais aussi que l'observance est en lien direct avec l'alliance thérapeutique. En effet, plus l'alliance est élevée et meilleure est l'observance. En revanche, la représentation sociale de la maladie et du patient souffrant de trouble bipolaire est identique pour les personnes bipolaires et les non bipolaires et c'est le fait de se percevoir "malade "ou non qui influence l'observance. Le patient qui se perçoit comme « malade » sera plus enclin à se soigner qu'un patient qui ne ressent pas de trouble et aura donc une meilleure observance. Tenter de réduire cette différence de représentations sociales entre les médecins et les malades en travaillant en partenariat, en favorisant la pluridisciplinarité, en intégrant les nouvelles technologies et innovations médicales en matière de surveillance et de suivi, permettra certainement d'obtenir une meilleure prise en charge du malade et par conséquent une meilleure observance. La représentation sociale apparait donc, dans notre étude, comme un déterminant important de l'observance à prendre en compte pour améliorer la prise en charge globale du patient souffrant de trouble bipolaire.

  • Titre traduit

    Determinant of adherence in bipolar disorders


  • Résumé

    The therapeutic adherence of patients in psychiatry - and more particularly of patients suffering from bipolar disorders - is not partial. This partial adherence represents a real issue in public health because it is responsible of many relapses and suicides. Thus, the repercussion of these problems is important for society and for the patient and their family as well. In this thesis, we were interested in the many factors affecting the adherence and in particular by the social representation of the disease as a major determination. With the help of several modelled theories on adherence, we tried to understand the behaviour of the "unobservant” patients, in view of a possible optimized therapeutic intervention. Furthermore, we would like to point out the difference in perception regarding social representation and therapeutic objectives of the various protagonists. Our results show a difference in perception and representation between the patients and the medical staff and that adherence is directly linked to therapeutic alliance. This difference is likely to act negatively on compliance. The higher the covenant, the better the observance. Otherwise, the social representation of bipolarity is the same for bipolar or non-bipolar people, the fact of being perceived "sick "or not influences the adherence. The patient who perceives himself ill will be more inclined to take care of himself than a patient who does not feel any trouble and will therefore have better compliance. Trying to reduce this difference in the social representations between doctors and patients by working in partnership, by promoting multidisciplinary, by integrating new technologies and medical innovations in terms of surveillance and monitoring, will undoubtedly make it possible to obtain better management. Patient load and therefore better compliance.The social representation appears in our study as a major determinant of the adherence into account in order to improve the overall care of the patient


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.