Thèse soutenue

Les enjeux de l'étalement périphérique des villes au Sénégal : Analyse des dynamiques urbaines, des conflits et des tensions dans le triangle Dakar, Thiès et MBour (Cas de l'autoroute à péage, de la forêt de Thiès et du foncier de Diass).

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mame Cheikh Ngom
Direction : Didier Desponds
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance le 10/12/2021
Etablissement(s) : CY Cergy Paris Université
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Arts, Humanités, Sciences Sociales (Cergy-Pontoise, Val d'Oise)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire PLACES (Cergy-Pontoise, Val d'Oise)
Jury : Président / Présidente : Pierre Bergel
Examinateurs / Examinatrices : Didier Desponds, Pierre Bergel, Pierre Kamden, Jérôme Lombard, Armelle Choplin, Michel Lesourd, Abdoul Hameth Ba
Rapporteurs / Rapporteuses : Pierre Kamden, Amadou Diop

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Avec une rapide croissance démographique et une urbanisation accélérée, les villes d'Afrique au Sud du Sahara ont connu des formes d'étalement périphérique qui risquent de compromettre les relations d'interdépendance entre la ville et la campagne. Dakar n'en est pas une exception car son étalement a engendré des conflits fonciers qui font l'objet de la recherche. Pour mieux comprendre les enjeux de cette crise urbaine, l'étude se focalise sur l'emprise de l'autoroute à péage, les terres agricoles et pastorales de Diass et l'emprise de la forêt classée de Thiès. La méthodologie se résume autour de la revue documentaire, la collecte des données qualitatives et quantitatives et le traitement des informations. Il ressort de l'étude que les projets de l'État ont entrainé des coupures urbaines et l'étalement impacte sur les villes et l'environnement. La conurbation entre Dakar-Thiès et Mbour soulève des conflits dus aux expropriations foncières dans les zones d'habitation, les zones agricoles et les zones classées. L'étalement de Dakar est tributaire de sa croissance démographique, sa position excentrée et les dysfonctionnements dans les politiques d'aménagements du territoire. À cause de sa proximité de Dakar et de sa position centrale dans le l'interface, Diass devient la zone de convergence des grands projets de l'État. Les externalités, induites par la gentrification, la périurbanisation et le découpage territorial entre Thiès et Fandène, accentuent les empiétements sur l'emprise de la forêt classée de Thiès. Ces conflits asymétriques sur le foncier découlent sur la persistance de la pauvreté urbaine et rurale et les aléas générés par les reconversions territoriales et les mutations socioéconomiques. Les stratégies de régulation des conflits, reposant sur le recasement et les indemnisations, sont aléatoires car les démarches sont exclusives et les mesures d'accompagnement insuffisantes.Mots clés : étalement, urbain, conflit, foncier, forêt, emprise, autoroute, terre et interface