Thèse soutenue

Etude de l'acculturation scientifique d'enfants de maternelle pour une éducation à l'environnement et au développement durable : conceptions d'enfants de cinq ans sur le cycle de la matière organique, et modalités de transmission lors de pratiques familiales de compostage

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Valérie Marchal-Gaillard
Direction : Jean-Marie BoilevinPatricia MarzinAgnès Grimault-Leprince
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance le 30/09/2021
Etablissement(s) : Brest
Ecole(s) doctorale(s) : Éducation, Cognition, Langages, Interactions, Santé (ECLIS) (Nantes)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche sur l'éducation, les apprentissages et la didactique (Rennes)
Jury : Président / Présidente : Konstantinos Ravanis
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Marie Boilevin, Patricia Marzin, Agnès Grimault-Leprince, Konstantinos Ravanis, Catherine Bruguière, Denise Orange Ravachol, Corinne Jegou
Rapporteurs / Rapporteuses : Catherine Bruguière, Denise Orange Ravachol

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse s’intéresse à l’entrée des jeunes enfants dans une première culture scientifique, visant la construction de savoirs dans le contexte de pratiques quotidiennes dans les familles. La recherche porte sur les pratiques de compostage domestique des déchets organiques. L’enjeu est de croiser une étude didactique des conceptions enfantines sur le compostage, et une étude sociologique des modalités de construction de ces conceptions au travers de la transmission familiale. L’analyse repose sur une enquête empirique par entretiens avec 48 enfants âgés de cinq ans, ainsi qu’avec leurs parents. Après avoir catégorisé les conceptions en trois niveaux selon leur distance aux savoirs visés, la thèse croise les niveaux de compréhension des enfants aux caractéristiques familiales et aux pratiques de gestion des déchets.