Les accidents de la vie courante en France : Étude des facteurs de risque d’accidents domestiques au sein de la cohorte MAVIE

par Madelyn Rojas Castro

Thèse de doctorat en Santé publique Option Epidémiologie

Sous la direction de Emmanuel Lagarde et de Marta Avalos.

Soutenue le 01-06-2021

à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Bordeaux population Health (laboratoire) .

Le président du jury était Louis-Rachid Salmi.

Le jury était composé de Emmanuel Lagarde, Marta Avalos, Louis-Rachid Salmi, Anne Gallay, Liliane Bonnal, Sylviane Lafont.

Les rapporteurs étaient Anne Gallay, Liliane Bonnal.


  • Résumé

    Les Accidents de la Vie Courante (AcVC), comprenant les accidents domestiques, sportifs, de loisirs etscolaires, constituent un problème majeur de santé publique. Bien que les AcVC semblent être hétérogèneset difficiles à caractériser en raison de leur complexité et de leur diversité, il existe des caractéristiquesrécurrentes suggérant leur prévention possible. La réussite des interventions de prévention nécessite laconnaissance des principaux facteurs associés à un risque accru d’AcVC. L’observatoire MAVIE est uneétude de cohorte en ligne sur les AcVC dans la population générale française initiée en novembre 2014et toujours ouverte au recrutement. Cette thèse se situe dans le cadre de ce projet et ses objectifs sont :1) décrire les étapes de constitution et le déroulement de l’étude et évaluer sa qualité méthodologique,2) caractériser les AcVC dans la population française générale, 3) identifier et quantifier les effets desfacteurs de risque d’AcVC domestique chez les adultes de plus de 15 ans.Nous avons recueilli un échantillon de base de 12 419 volontaires jusqu’au 31 décembre 2019. Lesparticipants étaient en moyenne plus âgés et d’un niveau socio-économique et éducatif plus élevé que lapopulation française générale. Au total, 8 640 volontaires auront fourni des informations pendant les 5,2années de suivi, déclarant 2 483 AcVC analysables, soit un taux d’incidence standardisé de 85,0 pour1 000 personnes-années, dont 36 % ont nécessité des soins médicaux d’urgence ou une hospitalisation.Les taux d’incidence étaient plus élevés chez les enfants de moins de 15 ans et les adultes de plus de70 ans. Les chutes étaient le principal mécanisme de traumatisme, à l’origine des AcVC les plus graves.La plupart des AcVC se sont produits à domicile ou aux alentours (50 %). Les AcVC de sport présentaientl’incidence la plus élevée parmi les différentes circonstances d’AcVC, et les AcVC de sport de pleinenature la proportion la plus élevée d’AcVC conduisant à des hospitalisations.Dans deux études, nous avons analysé les facteurs de risque associés aux AcVC domestiques dans unsous-échantillon de 6 146 adultes. Nous avons utilisé des modèles de Poisson à effets mixtes pour évaluer,en tenant compte du temps passé à domicile, les associations du nombre d’AcVC domestiques avec : 1) desfacteurs liés à la santé, 2) les caractéristiques de l’environnement physique et les comportements de sécuritéà domicile. Nous avons constaté que la présence de comorbidité était significativement associée auxAcVC domestiques. Nous avons constaté, de même que les symptômes de vertige ou troubles de l’équilibreet les douleurs de sciatique ou dorsales étaient significativement associées aux AcVC domestiques, chezles adultes de moins de 50 ans. Dans la deuxième étude, aucune caractéristique de l’environnement physiquen’était associée aux AcVC domestiques. Nous avons constaté que le transfert des produits ménagersde l’emballage d’origine était significativement associé aux AcVC domestiques, ainsi que le bricolage, etl’utilisation de tabourets pour atteindre les lieux en hauteur l’étaient chez les 50 ans ou plus.Les résultats de cette thèse : 1) montrent que les causes, conséquences et l’ampleur du problème desAcVC sont qualitativement et quantitativement différentes selon le groupe d’âge, et sont liés à la réalisationd’activités comme le bricolage, 2) soulignent l’effet des maladies musculo-squelettiques et des vertigesou des problèmes d’équilibre, suggérant que les interventions visant à améliorer ces conditions peuventégalement réduire le risque d’AcVC domestique, 3) suggèrent que l’amélioration de la perception desrisques et de l’autorégulation peuvent être une cible clé pour le développement d’interventions efficacesvisant à réduire le nombre d’AcVC domestiques.

  • Titre traduit

    Home, Leisure, and Sports Injuries in France : Study of the risk factors associated with home injuries in the MAVIE cohort


  • Résumé

    Home, Leisure, sport, and school Injuries (HLIs) are a major public health issue. Although HLIs appear to be heterogeneous and difficult to characterise due to their complexity and diversity, there are recurrent features that suggest their prevention is possible. Successful prevention interventions require knowledge of the main factors associated with an increased risk of HLI. The MAVIE observatory is an e-cohort whose main objective is to study the risk factors of HLIs in the general French population.The study was launched in November 2014 and is still open for recruitment. This thesis falls within the general framework of this project, and its objectives are: 1) to describe the process and steps involved in the development of the cohort study, and to assess its methodological quality, 2) to characterise the HLIs in the general French population, 3) to identify and quantify the effects of the risk factors for home injuries (HIs) among community-dwelling adults. We collected a baseline sample of 12,419 volunteers until December 31, 2019. Participants were older, more educated and had a higher socioeconomic status than the general French population. A total of 8,640 volunteers reported information during the 5.2 years of follow-up. They declared 2,483 analysable HLIs, resulting in a standardised incidence rate of 85.0 per 1,000 persons-years, among which 36 % required emergency medical care or hospitalisation. Incidence rates were higher in children under 15 years old and in adults over 70 years old. Falls were the most frequent injury mechanism and the cause of the most severe HLIs. Most HLIs occurred at home or on its premises (50 %). Sports injuries had a greater incidence than any other injury circumstance and sports outdoors injuries the highest proportion of HLIs leading to hospitalisation. We analysed the factors associated with the risk of suffering HIs in a sub-sample of 6,146 communitydwelling adults. We applied Poisson’s mixed models, taking into account the time spent at home, to assess the associations of the number of HIs with: 1) health-related factors, and 2) characteristics of the physical environment and safety behaviours. We found that comorbidity was significantly associated with HI. Symptoms of vertigo or balance disorders and sciatica or back pain were also associated with HI in adults under the age of 50. In the second study, no characteristic of the physical environment was associated with HI. We found that decanting household products from the original packaging was significantly associated with HI. Do-It-Yourself activities and using a stool to reach heights were also significantly associated with HI in adults of 50 years or older. The results of this thesis: 1) show that HLIs causes, consequences and incidences are qualitatively and quantitatively different by age group, and related to performing activities such as Do-It-Yourself, 2) highlight the effect of musculoskeletal disease, dizziness or balance problems, suggesting that interventions to improve these conditions may also reduce the risk of HI, 3) suggest that improving risk perception and self-regulation may be a key target for the development of effective interventions to reduce the number of HI.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.