Thèse soutenue

Contribution à l’étude des effets du management de la qualité sur le bien-être et la performance dans un laboratoire de recherche

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Valérie Molinero-Demilly
Direction : Abdérafi CharkiChristine JeoffrionBarbara Lyonnet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie industriel
Date : Soutenance le 07/12/2021
Etablissement(s) : Angers
Ecole(s) doctorale(s) : Sciences de l'ingénierie et des systèmes (Centrale Nantes)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes (EA7315)
Laboratoire : Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes / LARIS
Jury : Président / Présidente : Marc Himbert
Examinateurs / Examinatrices : Pascale Desrumaux, Jean-Michel Galharret
Rapporteurs / Rapporteuses : Yves Ducq, Maurice Pillet

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Depuis une vingtaine d’années, les organismes publics de recherche et d’enseignement supérieur continuent à intégrer, dans leurs objectifs stratégiques, une démarche qualité dont les principes et outils sont déployés depuis longtemps dans les entreprises privées. Des laboratoires de recherche ont promptement pris en main cette démarche de différentes manières et se sont contentés pour la plupart des ressources qu’ils avaient. L’objectif premier attendu de la démarche qualité est de valoriser les activités de recherche, de démontrer la traçabilité des données obtenues et la fiabilité des résultats publiés. Mais les laboratoires de recherche, ont-ils été suffisamment préparés et se servent-ils de la démarche qualité pour piloter leur organisation afin d’atteindre les objectifs et satisfaire les critères qualité des organismes d’évaluation ? Dans ce contexte, la fonction de responsable qualité a été créée dans les laboratoires de recherche et dans l’enseignement supérieur. Cependant cette fonction se heurte à la question suivante : « Comment impliquer les personnes à tous les niveaux hiérarchiques dans la démarche qualité ? ». Cette recherche-action s’appuie d’une part sur l’expérience professionnelle de l’auteur et d’autre part sur l’étude du lien entre la démarche qualité, le bien-être au travail et le leadership habilitant. Les données obtenues suite à une enquête menée auprès de 235 participants membres de laboratoires de recherche, ont été analysées grâce à deux méthodes d’analyse complémentaires, quantitatives et qualitatives. Les résultats confirment que la démarche qualité améliore la performance d’un laboratoire de recherche et le bien-être au travail. Le leadership habilitant a un rôle de médiateur entre la démarche qualité et la performance ainsi qu’entre la démarche qualité et le bien-être au travail. Des leviers organisationnels et individuels sont proposés pour faciliter l’implication des personnes dans le déploiement et l’animation de la démarche qualité.