Thèse soutenue

Compréhension et maîtrise des phénomènes d’interactions surfactant-polymères. Application à la stratégie d’injection de formulations en EOR chimique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Massinissa Hamouma
Direction : Annie Colin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physico-chimie
Date : Soutenance le 21/10/2020
Etablissement(s) : Université Paris sciences et lettres
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Physique et chimie des matériaux (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Sciences et ingénierie de la matière molle (Paris ; 1997-....) - Sciences et Ingénierie de la Matière Molle / SIMM
établissement opérateur d'inscription : Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (1882-....)
Jury : Président / Présidente : Etienne Barthel
Examinateurs / Examinatrices : Annie Colin, Etienne Barthel, Marie-Caroline Jullien, Jean-Baptiste Salmon, Nicolas Wartenberg, Thomas Divers, Christine Dalmazzone, Aline Delbos
Rapporteurs / Rapporteuses : Marie-Caroline Jullien, Jean-Baptiste Salmon

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail s’inscrit dans le cadre de la récupération assistée du pétrole par injection de produits chimiques(EORc) : tensioactifs et polymères. Les tensioactifs permettent de récupérer le pétrole piégé dans les poresen réduisant la tension de surface entre l’eau et l’huile donc des forces capillaires. Les polymères quant àeux permettent un meilleur balayage du réservoir en agissant sur l’augmentation de la viscosité des eauxd’injection. Cependant, la présence de ces deux espèces chimiques dans une même formulation peut entraîner unedémixtion des formulations susceptible de réduire l’efficacité du procédé. Ainsi, le but de cette thèse est decomprendre l’impact de ces phénomènes sur le rendement du procédé. Tout d’abord, ces formulations sont caractérisées en volume (taille des agrégats, étude rhéologique et paramètres influençant la séparation de phase). Ensuite, L’injection des formulations dans les milieux poreux modèles nous a permis de déterminer les conditions d’injection de ces formulations dans les poreux et comprendre les phénomènes de bouchage. Enfin, les effets sur la récupération d’huile ont été évalués pour différentes formulations. Des stratégies ont été proposées afin d’améliorer l’efficacité des formulations.