Thèse soutenue

Évaluation de l'impact de l'utilisation des technologies d'information et de communication dans le secteur agricole en Afrique : cas de la téléphonie mobile

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sabrine Bair
Direction : Pierre-Noël Giraud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Economie
Date : Soutenance le 30/09/2020
Etablissement(s) : Université Paris sciences et lettres
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale SDOSE (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'économie industrielle (Paris)
établissement de préparation de la thèse : École nationale supérieure des mines (Paris ; 1783-....)
Jury : Président / Présidente : Raja Chakir
Examinateurs / Examinatrices : Pierre-Noël Giraud, Tristan Le Cotty, Ahmed Tritah
Rapporteurs / Rapporteuses : Philippe Delacote, Catherine Araujo Bonjean

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse a comme objectif de mettre l'accent sur le potentiel des technologies d'information et de communication TICs et précisément le téléphone mobile en Afrique subsaharienne afin d’améliorer les conditions de vie des ménages à travers la diffusion d’information, la redistribution des rentes et en favorisant l’inclusion financière. L'Afrique est le continent le moins développé, qui souffre de pauvreté, d'un manque d'infrastructure essentielle, des problèmes de famine, des taux les plus élevés d'analphabétisme et d’accès limité aux services financiers... Par ailleurs, des organismes internationaux tel que la banque mondiale estime que l'expansion de l'adoption de la téléphonie mobile représente une opportunité pour surmonter une partie de ses obstacles à travers des utilisations innovantes dans le monde rural qui souffre davantage de ces barrières physiques. À travers cette thèse nous évaluons l’impact de l’usage de ses services via le téléphone portable dans le secteur agricole, afin de tirer des conclusions sur leurs bénéfices et les quantifier, pour éclairer les autorités publiques, privées et des organismes non gouvernementaux sur leurs réels apports et les orienter vers des services adaptés aux besoins de la population.