Étude magnéto-optique des transitions de phase topologique dans les alliages Pb₁₋ₓSnₓSe et leurs hétérostructures

par Gauthier Krizman

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Yves Guldner et de Louis-Anne de Vaulchier.

Soutenue le 06-10-2020

à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale Physique et chimie des matériaux , en partenariat avec Laboratoire de physique de l'ENS (Paris ; 2019-....) (laboratoire) , École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (Établissement de préparation de la thèse) et de Équipe de recherche Nano-THz (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Cette thèse étudie les phases topologiques des alliages de Pb₁₋ₓSnₓSe et de leurs hétérostructures. La caractérisation des propriétés électroniques et topologiques de Pb₁₋ₓSnₓSe est réalisée en magnéto-optique en fonction de plusieurs paramètres internes et externes comme la composition chimique, la contrainte, la température ou le champ magnétique. Les états topologiques d’interface sont caractérisés dans les hétérostructures, et contrôlés via une ingénierie d’hybridation. La polyvalence du système à base de Pb₁₋ₓSnₓSe est mise en évidence. Elle ouvre la voie à l’observation dans de bonnes conditions (grand gap topologique et bonne qualité cristalline) de nombreuses phases pseudo-relativistes de la matière comme l’effet Hall quantique de spin, l’effet Hall quantique anormal ou les fermions de Weyl, …

  • Titre traduit

    Magneto-optical study of topological phase transitions in Pb₁₋ₓSnₓSe alloys and their heterostructures


  • Résumé

    This thesis deals with topological phases in Pb₁₋ₓSnₓSe alloys and their heterostructures. The topological and electronic properties of Pb₁₋ₓSnₓSe are characterized by using magneto-spectroscopy and numerous external and internal knobs like chemical composition, temperature, strain or magnetic field. The heterostructures are investigated to experimentally reach the topological interface states. A hybridization engineering of these topological interface states is demonstrated in both quantum wells and superlattices. The effect of a magnetic doping is also investigated. The great versatility of the Pb₁₋ₓSnₓSe-based system paves the way for the observation of numerous pseudo-relativistic phases such as quantum spin Hall effect, quantum anomalous Hall effect or Weyl fermions, …


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Paris Sciences et Lettres. Thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.