Modélisation et quantification des déterminants de l’outcome dans les troubles mentaux sévères et persistants

par Mickael Ehrminger

Thèse de doctorat en Santé publique - recherche clinique

Sous la direction de Eric Brunet-Gouet.

Le président du jury était Cédric Lemogne.

Le jury était composé de Pascal Auquier, Chrystel Besche-Richard, Paul Roux, Alexandra Rouquette.

Les rapporteurs étaient Pascal Auquier, Chrystel Besche-Richard.


  • Résumé

    Les troubles bipolaires et la schizophrénie comptent parmi les troubles mentaux les plus sévères en termes de répercussions sur la vie quotidienne. L’approche adoptée pour la prise en charge des patients souffrant de ces troubles s’est récemment étendue d’une approche principalement médicale fondée sur la rémission des symptômes vers une approche plus intégrative visant la remédiation d’autres variables, telles que la qualité de vie et le fonctionnement psychosocial.Une collaboration entre les Ministères de la Santé et de la Recherche et la Fondation Fondamental a permis la création de cohortes de patients schizophrènes et bipolaires suivis sur plusieurs années avec recueil de données multidimensionnelles (cliniques, psychosociales, cognitives, …).Ce travail doctoral a consisté à exploiter la richesse des données recueillies par la Fondation Fondamental afin d’élaborer des modèles visant à expliquer des phénomènes observés dans ces deux pathologies, à l’aide des méthodes de modélisation par équations structurales. Dans un premier temps, nous nous sommes intéressés aux relations longitudinales entre cognition et fonctionnement psychosocial chez les patients bipolaires. Ensuite, nous avons modélisé les relations longitudinales entre insight, qualité de vie, dépression et suicidalité dans les troubles du spectre de la schizophrénie. Puis, nous avons modélisé les corrélats transversaux de la qualité de vie subjective dans la schizophrénie.Nos résultats nous ont permis de tirer quelques enseignements pour la pratique clinique et l’amélioration de la prise en charge des patients. Aussi, nous plaidons pour une extension de l’utilisation des modèles d’équations structurales en psychiatrie.

  • Titre traduit

    Modeling and quantifying the determinants of outcome in severe and chronic mental disorders


  • Résumé

    Bipolar disorders and schizophrenia are among the most severe mental disorders regarding their impact on daily life.The management of these disorders recently shifted from a mostly medical approach focusing on symptom remission towards a more integrative approach aiming at improving other outcomes, such as quality of life or psychosocial functioning.A collaboration between the Ministries of Health and Research and the Fondamental Foundation permitted the creation of cohorts of patients with bipolar disorder and schizophrenia, incorporating multidimensional measures (clinical, psychosocial, cognitive, …) over several years of follow-up.This doctoral work consisted in exploiting these data collected by the Fondamental Foundation in order to create structural equation models to explain phenomena observed in those mental disorders. First, we modeled the longitudinal relationships between cognition and psychosocial functioning in patients with bipolar disorder. Then, we created a model of the longitudinal relationships between insight, quality of life, depression and suicidality in schizophrenia spectrum disorders. Finally, we sought to identify the cross-sectionnal correlates of quality of life in schizophrenia.Our results allowed us to draw several conclusions which may help managing schizophrenia and bipolar disorder. Also, we advocate the use of structural equation modeling in psychiatry.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.