Optimal uncertainty quantification of a risk measurement from a computer code

par Jérôme Stenger

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Fabrice Gamboa et de Merlin Keller.

  • Titre traduit

    Quantification robuste de l'incertitude sur une mesure de risque issue d'un code de calcul


  • Résumé

    La quantification des incertitudes lors d'une étude de sûreté peut être réalisée en modélisant les paramètres d'entrée du système physique par des variables aléatoires. Afin de propager les incertitudes affectant les entrées, un modèle de simulation numérique reproduisant la physique du système est exécuté avec différentes combinaisons des paramètres d'entrée, générées suivant leur loi de probabilité jointe. Il est alors possible d'étudier la variabilité de la sortie du code, ou d'estimer certaines quantités d'intérêt spécifiques. Le code étant considéré comme une boîte noire déterministe, la quantité d'intérêt dépend uniquement du choix de la loi de probabilité des entrées. Toutefois, cette distribution de probabilité est elle-même incertaine. En général, elle est choisie grâce aux avis d'experts, qui sont subjectifs et parfois contradictoires, mais aussi grâce à des données expérimentales souvent en nombre insuffisant et entachées d'erreurs. Cette variabilité dans le choix de la distribution se propage jusqu'à la quantité d'intérêt. Cette thèse traite de la prise en compte de cette incertitude dite de deuxième niveau. L'approche proposée, connue sous le nom d'Optimal Uncertainty Quantification (OUQ) consiste à évaluer des bornes sur la quantité d'intérêt. De ce fait on ne considère plus une distribution fixée, mais un ensemble de mesures de probabilité sous contraintes de moments sur lequel la quantité d'intérêt est optimisée. Après avoir exposé des résultats théoriques visant à réduire l'optimisation de la quantité d'intérêt aux point extrémaux de l'espace de mesures de probabilité, nous présentons différentes quantités d'intérêt vérifiant les hypothèses du problème. Cette thèse illustre l'ensemble de la méthodologie sur plusieurs cas d'applications, l'un d'eux étant un cas réel étudiant l'évolution de la température de gaine du combustible nucléaire en cas de perte du réfrigérant.


  • Résumé

    Uncertainty quantification in a safety analysis study can be conducted by considering the uncertain inputs of a physical system as a vector of random variables. The most widespread approach consists in running a computer model reproducing the physical phenomenon with different combinations of inputs in accordance with their probability distribution. Then, one can study the related uncertainty on the output or estimate a specific quantity of interest (QoI). Because the computer model is assumed to be a deterministic black-box function, the QoI only depends on the choice of the input probability measure. It is formally represented as a scalar function defined on a measure space. We propose to gain robustness on the quantification of this QoI. Indeed, the probability distributions characterizing the uncertain input may themselves be uncertain. For instance, contradictory expert opinion may make it difficult to select a single probability distribution, and the lack of information in the input variables affects inevitably the choice of the distribution. As the uncertainty on the input distributions propagates to the QoI, an important consequence is that different choices of input distributions will lead to different values of the QoI. The purpose of this thesis is to account for this second level uncertainty. We propose to evaluate the maximum of the QoI over a space of probability measures, in an approach known as optimal uncertainty quantification (OUQ). Therefore, we do not specify a single precise input distribution, but rather a set of admissible probability measures defined through moment constraints. The QoI is then optimized over this measure space. After exposing theoretical results showing that the optimization domain of the QoI can be reduced to the extreme points of the measure space, we present several interesting quantities of interest satisfying the assumption of the problem. This thesis illustrates the methodology in several application cases, one of them being a real nuclear engineering case that study the evolution of the peak cladding temperature of fuel rods in case of an intermediate break loss of coolant accident.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2020 par Université Toulouse 3 à Toulouse

Optimal uncertainty quantification of a risk measurement from a computer code


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2020 par Université Toulouse 3 à Toulouse

Informations

  • Sous le titre : Optimal uncertainty quantification of a risk measurement from a computer code
  • Détails : 1 vol. (221 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.