Socialisation professionnelle des animateurs jeunesse : une approche processuelle et compréhensive

par Julien Virgos

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Véronique Bordes et de Cécile Vachée.

Le président du jury était María-Eugenia Longo.

Le jury était composé de Véronique Bordes, Cécile Vachée, Thérèse Perez-Roux, Francis Lebon, Olivier Brito.

Les rapporteurs étaient Thérèse Perez-Roux, Francis Lebon.


  • Résumé

    Cette étude se base sur une approche processuelle et compréhensive, combinant les principes de la Grounded Theory et de la décomposition temporelle des parcours. Dans quel but et de quelle manière devient-on animateur ? Quelle trajectoire les a amené à devenir « animateurs jeunesse » ? Dans un monde professionnel caractérisé par une certaine instabilité, comment les animateurs font-ils face aux transformations de divers niveaux auxquelles ils sont confrontés durant leur parcours ? In fine, que peut-on dire de l'animation jeunesse en France aujourd'hui, notamment au regard des fonctions sociales qu'elle assure ? Ces questions sont intimement liées aux travaux dédiés aux professionnalisations de l'Unité Mixte de Recherche Éducation Formation Travail Savoirs.L'analyse des 23 entretiens compréhensifs issus de l'enquête de terrain permet de mettre en exergue la complexité et la non linéarité des parcours professionnels et du processus de socialisation professionnelle. En effet, si les travaux consacrés au processus de socialisation professionnelle se sont principalement focalisés sur l'entrée des néo arrivants dans la profession et sur l'ajustement progressif à la réalité lors des premières expériences professionnelles, cette recherche met en évidence que chez les animateurs jeunesse, dynamiques identitaires et apprentissages sont en jeu tout au long du parcours.

  • Titre traduit

    Professional socialization of youth workers : a processual and comprehensive approach


  • Résumé

    This study is based on a process-based and comprehensive approach, combining the principles of Grounded Theory and temporal bracketing. For what purpose and in what way do they become socio-cultural animators? What trajectory led them to become “youth workers”? In a professional world characterized by a certain instability, how do animators cope with the transformations at various levels with which they are confronted during their professional path? Ultimately, what can we say about youth work in France today, particularly regarding to the social functions it provides? These questions are closely linked to the work dedicated to the professionalizations of the UMR Education, Training, Work, Knowledge.The analysis of the 23 comprehensive interviews resulting from the field work makes it possible to highlight the complexity and the non-linearity of professional paths and the professional socialization process. Indeed, if the work devoted to the process of professional socialization has mainly focused on the entry of newcomers into the profession and on the gradual adjustment to reality during their first professional experiences, this research shows that among youth workers, identity dynamics and learning processes are at stake throughout the professional path.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.