Thèse soutenue

Débruitage vidéo temps réel pour systèmes embarqués

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Andrea Petreto
Direction : Lionel Lacassagne
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique et systèmes embarqués
Date : Soutenance le 29/06/2020
Etablissement(s) : Sorbonne université
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Informatique, télécommunications et électronique de Paris (1992-...)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : LIP6 (1997-....)
Jury : Président / Présidente : Pierre Sens
Examinateurs / Examinatrices : Daniel Etiemble, Quentin Meunier
Rapporteurs / Rapporteuses : Corinne Ancourt, Daniel Ménard

Résumé

FR  |  
EN

Pour beaucoup d'applications, la présence de bruit dans les vidéos peut être un problème majeur. Des algorithmes de débruitage existent, la plupart sont qualitativement très efficaces mais au prix d'un temps de traitement trop important pour pouvoir envisager une implémentation temps réel embarquée. D'autres méthodes, plus rares, peuvent être exécutées en temps réel mais gèrent mal les forts niveaux de bruit. Pour bon nombre d'applications, il est cependant important de conserver une bonne qualité d'images en toutes conditions avec parfois d'importantes contraintes d'embarquabilité. Dans ces travaux, nous cherchons à proposer une solution de débruitage vidéo qui permet un traitement en direct sur des systèmes embarqués. La solution proposée doit rester efficace même pour de forts niveaux de bruit. Ici, nous nous limitons à l'utilisation de CPU embarqués d'une consommation inférieure à 30W. Les travaux menés dans le cadre de cette thèse ont permis la mise en place d'une chaîne de débruitage nommée RTE-VD (Real-Time Embedded Video Denoising). RTE-VD se décompose en trois étapes : stabilisation, recalage temporel par flot optique et filtrage spatio-temporel. Sur un CPU embarqué (Jetson AGX), RTE-VD permet de traiter à une cadence de 30 images par seconde, des vidéos au format qHD (960x540 pixels). Afin de pouvoir atteindre ces performances, de nombreux compromis et optimisations ont dû être faits. Nous comparons RTE-VD à d'autres méthodes de référence de la littérature à la fois en termes de qualité du débruitage et de vitesse d'exécution. Nous montrons que RTE-VD apporte un nouveau positionnement pertinent au niveau du rapport qualité/vitesse.