Le concept de désir imaginatif et ses applications dans l'esthétique, la métaphysique et l'épistémologie

par Yuchen Guo

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Baptiste Rauzy.

Soutenue le 18-09-2020

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sciences, normes, décision (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Anouk Barberousse.

Le jury était composé de Jérôme Pelletier.

Les rapporteurs étaient Jérôme Dokic, Carola Barbero.


  • Résumé

    Ces dernières années, certains philosophes et scientifiques ont montré que l'imagination doit être considérée comme la simulation de l'état mental. L'imagination visuelle est vue comme la simulation de l'expérience visuelle ; l'imagination cognitive comme la simulation de la croyance, par exemple. Nous émettons une hypothèse selon laquelle la personne possède également des désirs imaginatifs – une sorte d'état conatif – considérés comme la simulation du désir. La première partie de la thèse vise à affirmer cette hypothèse et à expliquer les rôles fonctionnels joués par le désir imaginatif dans l'appréciation des œuvres de fiction, la feinte imaginative et le mindreading. Puis, dans la deuxième partie, nous appliquons la notion de désir imaginatif aux problèmes philosophiques relatifs à la fiction et à l'imagination, tels que le paradoxe de la fiction, les natures de la contagion imaginative, de l'immersion imaginative et de la résistance imaginative, l'épistémologie de l'œuvre de fiction et l'explication du fictionnalisme métaphysique, et montrons que la notion de désir imaginatif facilite leur compréhension.

  • Titre traduit

    The concept of desire-like imagining and its applications in aesthetics, metaphysics and epistemology


  • Résumé

    In recent years, some philosophers and cognitive scientists have proposed that imagination should be seen as the simulation of mental state. For instance, the visual imagination is the simulation of visual experience; the cognitive imagination is the simulation of belief. I hypothesize that a person has imaginative desires - a kind of conative state – being seen as the simulation of desire. The first part of the dissertation aims at affirming this hypothesis and explaining the functional roles played by an imaginative desire in our engagement with the fiction, mindreading and imaginative pretense. And then, in the second part, I apply the term of imaginative desire to philosophical issues concerning fiction and imagination, such as the paradox of fiction, the natures of imaginative contagion, imaginative immersion and imaginative resistance, the epistemological role of the work of fiction and the explanation of metaphysical fictionalism, and show that the term of imaginative desire facilitates their understanding.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.