Dynamiques sociales et spatiales des collaborations scientifiques : une étude de cas de chercheurs en chimie

par Marine Bernard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marie Ferru et de Bastien Bernela.

Le président du jury était Alain Rallet.

Le jury était composé de Marie Ferru, Bastien Bernela, Virginie Jacquier-Roux.

Les rapporteurs étaient Virginie Lethiais, Rachel Levy.


  • Résumé

    Ce travail vise à contribuer à la compréhension de la dynamique de collaboration des chimistes. Nous appréhendons le comportement collaboratif du chercheur comme non singulier et nous nous attachons à décrire sa multiplicité et son évolution au fil de la carrière scientifique. A partir d'une base de données bibliométrique originale, nous identifions et expliquons les dynamiques collaboratives via l'utilisation de données contextuelles, géographiques et sociales. Alors que beaucoup de travaux se positionnent sur l'étude de la compétitivité du chercheur au travers d'études macro, nous affinons notre perception de la carrière à partir de données micro et longitudinales dans une démarche descriptive et compréhensive. A partir de trois chapitres empiriques issus de diverses méthodologies (méthodologie mixte, économétrie des données de panel, analyse de réseaux sociaux, analyse de données), nous illustrons différentes dynamiques collaboratives reposant sur des relations sociales et des géographies particulières.

  • Titre traduit

    Social and geographical patterns of scientific collaborations : a case study of chemists


  • Résumé

    This work aims to better understand the collaborative patterns of chemists. We look at the collaborative behavior of the researcher as not singular and we attach to describe its diversity and its evolution along the scientific career. From an original bibliometric database, we identify and explain collaborative dynamics using contextual, geographical and social data. While many articles focus on the researcher's competitivity across macro studies, we improve our perception of career from individual and longitudinal data in a descriptive and comprehensive approach. Along three empirical chapters, using different methodologies (mixed methodology, econometrics of panel data, social network analysis, data analysis), we illustrate a variety of collaborative dynamics based on social and geographic relationships.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.