Finance islamique : pour une sortie du champ bancaire?

par Khalid Ismaili Idrissi

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Jean-Marc Moulin.

Soutenue le 17-11-2020

à Perpignan , dans le cadre de École Doctorale INTER-MED (Perpignan) , en partenariat avec Centre de droit économique et du développement (Perpignan) (laboratoire) .

Le président du jury était Frédéric Leclerc.

Le jury était composé de Frédéric Leclerc, Thierry Granier, Julien Couard, Yves Picod.

Les rapporteurs étaient Thierry Granier, Julien Couard.


  • Résumé

    Les banques islamiques ont vu le jour pour se constituer comme une alternative aux banques conventionnelles. Elles sont soumises aux préceptes de la Charia qui réglemente les aspects fondamentaux de leurs opérations. Les principes de la Charia s’articulent autour de la prohibition de l’intérêt, des opérations spéculatives, du partage des pertes et des profits, et prônent plus généralement plus d’équité, de morale dans l’économie ce qui donnerait aux banques islamiques une mission toute différente de celles conventionnelles. Toutefois, la réalité de la pratique de la finance islamique semble être en décalage par rapport aux principes et objectifs qu’elle prône au point de s’interroger sur la véritable raison d’être des banques islamiques et sur l’effectivité du discours moral qu’elles défendent. Cette thèse cherche à analyser à la fois le fondement théorique de la finance islamique ainsi que les distorsions de sa pratique par les banques islamiques et ce pour mieux comprendre ce décalage, analyser ses véritables causes et conclure sur le degré de réalisme de la théorie de la finance islamique dans son ensemble.

  • Titre traduit

    Islamic Finance : for an evolution outside the banking sector?


  • Résumé

    Islamic banks have emerged to form an alternative to conventional banks. They are subject to the precepts of Sharia which regulates the fundamental aspects of their operations. The principles of Sharia are articulated around the prohibition of interest and the speculative operations, the sharing of the risks and profits, and more generally advocate for equity and moral in the economy which gives the Islamic banks a mission quite different from the conventional peers. However, the reality of the practice of Islamic finance seems to be not synchronized with the principles and objectives it advocates to the point of questioning the real raison d'être of Islamic banks and the effectiveness of the moral it defends. This thesis seeks to analyze both the theoretical basis of Islamic finance as well as the distortions of the practice by Islamic banks to better understand this discrepancy, analyze its true causes and conclude on the degree of realism of the theory of Islamic finance in general.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.