Tesselles techniques d'une mosaïque culturelle : l'apport de la technologie lithique et céramique à l'histoire précoloniale de la Cidade de Pedra (Brésil)

par Juliana De Resende Machado

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Jacques Pelegrin.

Soutenue le 17-12-2020

à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Espaces, Temps, Cultures (Université Paris Nanterre) , en partenariat avec Préhistoire et Technologie (laboratoire) .


  • Résumé

    Insérés dans une région de grande diversité culturelle, les abris de la Cidade de Pedra ont livré des types céramiques variés et une production lithique diverse. Ce mélange sous-entend différentes situations socio-culturelles d’interaction entre les cultures archéologiques. Notre intérêt est de reconstruire leur histoire, depuis l’apparition de la céramique à 1900 ± 40 BP jusqu’à l’arrivée des Bororo, cherchant les distinctions culturelles et les rapports entretenus entre groupes. La méthode employée est l’analyse technologique des vestiges lithiques et céramiques de cinq sites archéologiques, ainsi que de pièces ethnographiques. Deux intervalles d’occupation ont été identifiés. Le plus ancien est marqué par une céramique façonnée au colombin, la production d’outils divers sur éclats d’arénite, deux types de lames de hache polies et l’obtention de pigment rouge à partir de plaquettes de siltite. Vers 1060 ± 40 BP, un groupe portant une céramique façonnée sur masse d’argile s’est établi dans la région. La production de lames de hache et l’utilisation de plaquettes se poursuivent, mais la taille de l’arénite diminue drastiquement. L’espace des abris est utilisé autrement et la reprise d’objets lithiques est une constante. Au même temps, la circulation d’objets venant du haut Paraguay et du cerrado devient plus claire. Les groupes Bororo sont arrivés vers 230 ± 70 BP et leurs objets du XIXème siècle montrent une céramique dont le façonnage pourrait correspondre à la tradition technique précédente, mais avec des lames de hache très différentes de celles produites auparavant. L’Holocène récent de la Cidade de Pedra reste ainsi marqué par la succession graduelle de différents groupes culturels et une étape finale plus évidente d’interaction entre groupes voisins.

  • Titre traduit

    Technical tessera of a cultural mosaic : contributions from ceramic and lithic technology to the pre-colonial history of Cidade da Pedra (Brazil)


  • Résumé

    Inserted in an area of great cultural diversity, the rock shelters of Cidade da Pedra offered up varied types of ceramics and a diverse lithic production. This mixture hides different sociocultural situations of interaction between archeological cultures. Our interest is to reconstitute the history of these occupations, since the emergence of ceramic in 1.900 ± 40 BP, until the arrival of the Bororo groups, searching for the cultural distinctions and relationships established among the groups. The method employed here is the technological analysis of lithic and ceramic vestiges from five archeological sites and ethnographical pieces. Two intervals of occupation were identified in the shelters. The oldest is marked by pots shaped by coiling, varied lithic tools on arenite (silicified sandstone) flakes, two types of polished axe blades, and through the acquisition of a red pigment from siltite slabs. Around 1060 ± 40 BP, a group was established who possessed a ceramic shaped over clay mass and by coiling. The production of axe blades and the use of slabs persist, but the knapping of arenite drastically lowers. The shelters are used differently and the rework and reuse of lithic objects was constant. At the same time, a circulation of objects coming from the high Paraguay river and the cerrado is found. The Bororo settled around 230 ± 70 BP and their objects from the 20th century show a ceramic with a shaping that would correspond to a prior technical tradition, but with axe blades quite different from the ones that came before. The recent Holocene of the Cidade da Pedra is thus marked by the gradual succession of different cultural groups and a final stage of interaction more evident among neighbouring groups.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.