Figures et voiles de Calypso : écrire dans le silence d'Homère

par Nida Ben Hassen

Thèse de doctorat en Littératures comparées

Sous la direction de William Marx et de Jalel EL Gharbi.

Le président du jury était Sonia Zlitni-Fitouri.

Le jury était composé de William Marx, Jalel EL Gharbi, Sonia Zlitni-Fitouri, Sophie Rabau, Mustapha Trabelsi, Sylvie Parizet.

Les rapporteurs étaient Sophie Rabau, Mustapha Trabelsi.


  • Résumé

    Le présent travail, intitulé « Figures et voiles de Calypso : écrire dans le silence d’Homère », étudie le mythe littéraire de Calypso. Sa première partie, « L’impossible rencontre de l’autre », analyse l’impossibilité de la cohabitation entre Calypso et Ulysse, telle qu’elle se déploie dans L’Odyssée d’Homère. Calypso est simultanément la figure de l’autre et de l’étrange, du semblable et du familier. L’enjeu de l’hospitalité qu’est la proposition d’immortalité et de jeunesse éternelle nous invite à réfléchir sur le lien entre désir et métamorphose. En effet, le désir de Calypso de métamorphoser l’autre est condamné à l’impossibilité. C’est ce que nous déplions dans le cadre de la deuxième partie, « Le désir de l’autre et ses métamorphoses » qui s’intéresse à d’autres interprétations du mythe homérique de Calypso, à la lumière de la philosophie, de l’allégorie et de la littérature. Nous poursuivons le développement de la postérité littéraire de Calypso dans la troisième partie intitulée « Calypso multiple et altérité ambiguë », en étudiant Les Aventures de Télémaque de Louis Aragon, Le Télémaque travesti, un roman de jeunesse de Marivaux, ainsi que Neuf nuits en compagnie de Calypso de l’écrivain tunisien Tahar Guiga, un texte qui fait occuper à ce personnage féminin longtemps marginalisé le devant de la scène. Ainsi, au terme de ce travail, l’impossibilité se transforme en possibilité.

  • Titre traduit

    Figures and veils of Calypso : writing in Homer's silence


  • Résumé

    The present work, entitled "Calypso's figures and veils: writing in Homer's silence", studies the literary myth of Calypso. Its first part, "The Impossible Meeting of the Other", analyzes the impossibility of the coexistence between Calypso and Ulysses, as it unfolds in Homer's Odyssey. Calypso is simultaneously the figure of the other and the strange, the similar and the familiar. The hospitality issue of the proposal of immortality and eternal youth invites us to reflect on the link between desire and metamorphosis. Indeed, Calypso's desire to transform the other is doomed to impossibility. This is what we unfold in the second part, "The desire for the other and its metamorphoses" which is interested in other interpretations of the Homeric myth of Calypso, in the light of philosophy, allegory and literature. We continue the development of Calypso's literary posterity in the third part entitled “Multiple Calypso and Ambiguous Otherness”, by studying Les aventures de Télémaque by Louis Aragon, Le Télémaque travesti, a youth novel by Marivaux, as well as Neuf nuits en compagnie de Calypso by the Tunisian writer Tahar Guiga, a text that keeps this female character, long marginalized, in the spotlight. Thus, at the end of this work, impossibility turns into possibility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.