Thèse soutenue

Du français à l’anglais : cheminements de l’assimilation linguistique des Créoles blancs de Louisiane : quatre familles de 1830 à 1890

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Maelenn Le Roux
Direction : Françoise GadetJean-Pierre Le Glaunec
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage
Date : Soutenance le 14/02/2020
Etablissement(s) : Paris 10 en cotutelle avec Université de Sherbrooke (Québec, Canada)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Connaissance, langage, modélisation (Nanterre, Hauts-de-Seine ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire MoDyCo (Nanterre) - Laboratoire MoDyCo (Nanterre)
Jury : Président / Présidente : Nathalie Dessens
Examinateurs / Examinatrices : Françoise Gadet, Jean-Pierre Le Glaunec, Nathalie Dessens, André Thibault, Maurice Demers
Rapporteurs / Rapporteuses : André Thibault, Maurice Demers

Résumé

FR  |  
EN

Au début du XIXe siècle, en 1803, les États-Unis achètent la Louisiane à la France. Toute une population de francophones se retrouve sous domination anglophone ; le français est en contact permanent avec la langue anglaise, il perd son statut de langue dominante, et jusqu’à son statut de langue seconde.La thèse se penche sur une période couvrant l’histoire de la Louisiane 30 ans avant et 30 ans après la guerre de Sécession, soit des années 1830 aux années 1890. Ces années ont vu la domination du français disparaître en Louisiane, et des familles de Créoles blancs devenir peu à peu anglophones monolingues. Nous avons ici analysé en micro-sociolinguistique un corpus de lettres privées échangées par quatre familles, collectées dans les archives de différentes universités de Louisiane, avec comme thème privilégié l’éducation des enfants. Nous cherchons à montrer comment cette population est passée du bilinguisme au monolinguisme, et quels ont été les facteurs internes aux familles dans ce transfert linguistique.