Les maisons en bois de l'Arctique nord-américain occidental : XVe - XVIIIe siècles : méthodologie pour une restitution des techniques de construction

par Rémi Méreuze

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Dominique Legoupil.

Soutenue le 17-12-2020

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Laboratoire Archéologie des Amériques (Nanterre) (laboratoire) .

Le président du jury était François Giligny.

Le jury était composé de Dominique Legoupil, Claire Alix, Serge Cassen, T. Max Friesen, Frédéric Épaud.


  • Résumé

    Dans l’Arctique nord-américain occidental, les vestiges architecturaux des sites gelés sont souvent extrêmement bien préservés, mais les niveaux plus proches de la surface actuelle sont souvent moins bien conservés et difficiles à définir. Ces vestiges sont ceux de maisons d’hiver occupées par les ancêtres des Inuit , ici les Iñupiat du nord de l’Alaska (États-Unis d’Amérique) et les Inuvialuit des Territoires du Nord-ouest (Canada). L’enjeu de cette recherche a été de concevoir et de mettre en œuvre une méthodologie robuste d’enregistrement et de traitement. Nous avons principalement utilisé les ressources informatiques appliqués en archéologie pour les associer, de la conception technique d’une base de données aux traitements statistiques en passant par l’enregistrement et la modélisation 3D ainsi que la visualisation spatiale.Nous avons étudié quatre structures d’habitat dont les datations sont comprises entre le XVe et le XVIIIe siècle de notre ère, situées dans deux sites du cap Espenberg, sur la côte nord-ouest de l’Alaska et le site de Kuukpak, dans le delta du Mackenzie, au nord-ouest des Territoires du Nord-Ouest. 1447 éléments structurels en bois ont été décrits et prélevés sur le terrain, puis leurs essences ont été identifiées en laboratoire. Après les traitements statistiques et les analyses spatiales, nous proposons des restitutions des élévations – en associant relevés photogrammétriques et modélisation 3D – et une chaîne opératoire globale de construction pour ces structures d’habitat. Celles-ci nous apportent des pistes d’interprétation pour comprendre comment ont été construites ces maisons semi-enterrées de l’Arctique occidental nord-américain.

  • Titre traduit

    Wooden Houses from the Western Nort American Arctic 15th-18th c. : methodology for a restitution of building techniques


  • Résumé

    In the western North American Arctic, architectural remains of frozen sites are often extremely well preserved. Layers closer to the present surface are often in a lesser state of preservation than lower levels, sometimes difficult to define. These remains are those of winter houses occupied by the ancestors of the Inuit, more specifically the Iñupiat of northern Alaska (United States of America) and the Inuvialuit of the Northwest Territories (Canada). Believing that consistent and systematic data management provides essential assistance in interpreting these complex wooden features, the challenge of this research was to design and implement a robust recording and processing methodology. We have mainly used computer resources applied in archaeology and developed an interrelated tool from the technical design of a database to statistical processing, 3D recording and modeling, and spatial visualization. As a framework, we studied four habitat structures dated between the 15th and 18th centuries A.D., located at two sites at Cape Espenberg on the northwest coast of Alaska and Kuukpak in the Mackenzie Delta, northwestern Northwest Territories. One thousand four hundred and forty-seven wooden structural elements were described and sampled in the field, and their species were identified in the laboratory. After statistical processing and spatial analysis, we propose elevation reconstructions - using a combination of photogrammetric record and 3D modeling - and an overall construction workflow for these habitat features. It provides us with interpretive leads to understand how these semi-subterranean houses were built in the western North American Arctic.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.