Thèse soutenue

Enjeux de la filière thermique du Miscanthus : évaluation de l’effet d’une culture de Miscanthus × giganteus et de la valorisation agronomique de ses cendres, sur la qualité du sol

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Claire Brami
Direction : Safya MenasseriGuénola Peres
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences agronomiques
Date : Soutenance le 14/12/2020
Etablissement(s) : Rennes, Agrocampus Ouest
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Écologie Géosciences Agronomie Alimentation (Rennes ; 2016-2022)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Unité mixte de recherche sol-agronomie-spatialisation
Jury : Rapporteurs / Rapporteuses : Sabine Houot, Manuel Blouin

Résumé

FR  |  
EN

Dans un contexte de développement des cultures énergétiques dont fait partie le Miscanthus × giganteus, et par conséquence, de production de cendre ayant le statut de déchet, les objectifs de cette thèse, qui s’inscrit dans le projet « Biomasse For the Future » (BFF, Projet ANR 11-BTBR-0006), étaient d’évaluer (1) la qualité du sol d’une culture de Miscanthus dans différents contextes de contamination et de marginalité et (2) l’effet de doses croissantes de cendre sur la qualité du sol. Des études au terrain et au laboratoire ont été réalisées, et une approche multicritère a été développée, par l’analyse de paramètres chimiques, physiques et biologiques. Sur sites marginaux, l’effet de la culture de Miscanthus sur la qualité du sol apparaît être site dépendant, liée aux propriétésdu sol (texture), à la contamination (ETM) ainsi qu’à l’historique du site. Sur site agricole, si la qualité du sol sous culture de Miscanthus apparaît moins bonne que celle sous une culture de blé, elle reste cependant conforme aux références. Au laboratoire, l’application de cendre n’induit pas d’effet délétère sur la survie, la biomasse et la reproduction d’Aporrectodea caliginosa, mais un comportement d’évitement est enregistré sous le traitement 50 t/ha. Sur une parcelle de blé, la cendre permet d’augmenter les teneurs en P2O5 Olsen et K2O échangeable du sol sans effets négatifs sur les autres indicateurs étudiés. Ces travaux mettent en évidence l’effet hétérogène de la culture du Miscanthus sur la qualité du sol ainsi que l’intérêt de la valorisation de ses cendres.