Esthétiques et posture du collectif Inculte (2004-2015) : faire groupe après le siècle des avant-gardes

par Jean-Marc Baud

Thèse de doctorat en Langues et litteratures françaises

Sous la direction de Laurent Demanze.

Soutenue le 12-10-2020

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) et de Centre d'études et de recherches comparées sur la création (Lyon) (laboratoire) .

Le président du jury était Martine Boyer-Weinmann.

Le jury était composé de Laurent Demanze, Martine Boyer-Weinmann, Bruno Blanckeman, Jérôme Meizoz, Aurélie Adler.

Les rapporteurs étaient Bruno Blanckeman, Jérôme Meizoz.


  • Résumé

    Souvent décrite comme un moment de reflux des groupes littéraires, la littérature contemporaine témoigne au contraire du basculement du modèle avant-gardiste à la forme-collectif. Pour tenter de la saisir, cette thèse s’intéresse à son expression la plus importante en littérature française contemporaine : le collectif Inculte. Composé d’une dizaine de romanciers, traducteurs, éditeurs et philosophes, Inculte se réunit d’abord, à partir de 2004, autour de la revue littéraire du même nom, avant de former un collectif et de donner naissance à une maison d’édition. Les vingt numéros de la revue, tout comme les ouvrages collectifs qui la prolongent (Devenirs du roman, En Procès, Une chic fille…) favorisent l’émergence de ses auteurs, bientôt rebaptisés « génération inculte », après la consécration de certains d’entre eux (M. de Kerangal, M. Énard…). Notre étude du collectif s’articule autour de la notion de posture collective, dont elle constitue une première proposition de conceptualisation et d’expérimentation, dans la lignée des travaux de Jérôme Meizoz. Lieu par excellence de jonction entre des conduites et des discours, entre des pratiques, des sociabilités et des textes, le groupe littéraire se prête particulièrement à une analyse posturale en tant qu’elle mêle dimensions rhétorique et actionnelle. Cette thèse se propose donc d’étudier la posture collective d’Inculte, ses différents lieux de construction (revue, ouvrages collectifs, articles de presse, réseaux sociaux, apparitions en festival ou en librairie…), ses phénomènes d’héritage et de rupture avec la tradition des groupes littéraires et ses convergences et divergences avec les postures individuelles de ses auteurs.

  • Titre traduit

    Esthetics and posture of the Inculte collective (2004-2015) : coming together after a century avant-gardism


  • Résumé

    Often described as a moment of decline of literary groups, contemporaryliterature is actually a testimony of the swing away from the avant-garde model to acollective form. In order to understand this movement, this thesis will focus on themain mode of expression in contemporary literature: the Inculte collective. Thelatter - comprising a dozen writers, translators, editors and philosophers - first cametogether in 2004, around the literary journal Inculte, before becoming a collectiveand leading to the founding of a publishing house. The journal’s twenty issues, aswell as the collective publications that followed on from it (Devenirs du roman, EnProcès, Une chic fille...) helped to promote the notoriety of it’s authors – soo nbaptised « the Inculte Generation » - after the consecration of some of them (M. de Kerangal, M. Énard...). Our research on this collective centers around the conceptof the collective posture. It constitues a first attempt at conceptualisation and experimentation, in line with the work of Jérôme Meizoz. A literary group is themeeting point par excellence for behavior and talks, habits, sociabilities and texts.It lends itself particularly well to a postural analysis since it involves rhetorical andaction-oriented dimensions. This thesis aims at studying the Inculte’s collectiveposition, its various places of construction (journal, collective works, press articles,social networks, festival or library events...), its legacy and its break with the tradition of literary groups as well as its convergence with and divergence from the authors' individual positions.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 14-09-2025

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.