Aulu-Gelle, la langue et sa ratio : la linguistique dans les Nuits Attiques

par Yoann Louis

Thèse de doctorat en Lettres mention langues, littératures et cultures antiques

Sous la direction de Christian Nicolas.

Soutenue le 14-12-2020

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Université Jean Moulin (Lyon) (établissement opérateur de soutenance) .

Le président du jury était Jean-François Thomas.

Le jury était composé de Jean-François Thomas, Marie-Thérèse Cam, Benjamin Goldlust, Martine Furno.

Les rapporteurs étaient Marie-Thérèse Cam, Benjamin Goldlust.


  • Résumé

    Aulu-Gelle est un miscellaniste renommé du second siècle. Sa seule œuvre, les Nuits Attiques, a constitué historiquement une précieuse source de fragments perdus et d’anecdotes curieuses ; il a cependant un intérêt manifeste pour certaines disciplines telles que la littérature et le langage en général. Notre première tâche sera d’offir un panorama des opinions et des discours d’Aulu-Gelle sur le langage, la grammaire et la linguistique. Nous examinerons alors la cohérence de ces opinions, et leur distance par rapport aux autres sources de théorie linguistique telles que les artes grammaticae et les auteurs contemporains. Le cœur de notre recherche, toutefois, seront les stratégies rhétoriques et les aspects polémiques des discours linguistiques. Cela sera particulièrement pertinent à propos du bilinguisme, du code-switching et des relations gréco-latines. Puisqu’Aulu-Gelle n’est pas un grammairien, mais un littérateur, nous examinerons de près le contexte et l’écriture de ses réflexions linguistiques, afin de montrer qu’il n’est pas seulement un archaïste féru de bizarreries et réfractaire à toute approche systématique, mais qu’il emploie un panel de méthodes rationnelles pour persuader son public.

  • Titre traduit

    Aulus Gellius, language and its ratio : linguistics in Attic Nights


  • Résumé

    Aulus Gellius is a well-know miscellanist from the second century. His only work, the Attic Nights, has been used throughout history as a precious source for lost fragments and curious anecdotes ; he does however have a solid interest in specific matters such as litterature and language in general. Our first purpose will be to offer a panoramic view of Gellius’ opinions and discourses on language, grammar and linguistics. We shall then examine both the consistency of these opinions, and their distance to the other sources of linguistic theory such as the artes grammaticae and the contemporary authors. The main focus of our study, however, will be about the rhetoric strategies and polemic aspects of linguistic discourses. This will be particularly important when it comes to bilinguism, code-switching and relationships between greek and latin. As Gellius is not a grammarian, but a litterateur, we will closely examine the context and writing of his linguistic material, in an attempt to show that he is not just an archaïst, fond of oddities and opposed to any systematic approach, but that he uses a variety of rational methods to get his points across to his audience.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.