Youth Microcultures as Consumption Domains : Managing Spatial Vulnerability

par Sonja Prentovic

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Isabelle Prim-Allaz et de Anthony Galluzzo.

Soutenue le 07-07-2020

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de COACTIS / COACTIS (laboratoire) .

Le président du jury était Laure Ambroise.

Le jury était composé de Nil Toulouse, Ronald Paul Hill.

Les rapporteurs étaient Eric Rémy, Amina Bécheur.

  • Titre traduit

    Les microcultures des jeunes en tant que domaines de consommation : gérer la vulnérabilité spatiale


  • Résumé

    Les recherches en comportement du consommateur dans les espaces marginalisés s’intéressant à leurs pratiques d’émancipation se concentrent rarement sur ceux vivant dans les espaces urbains défavorisés. Le concept de la vulnérabilité spatiale, introduit récemment, ouvre la voie à une compréhension des pratiques des consommateurs « vulnérables » à travers l’analyse des espaces de créativité et d’accès alternatifs à la consommation. Dans ce travail de thèse, par la mise en place d’une ethnographie multisite dans deux quartiers défavorisés de la région lyonnaise, nous nous intéressons au sens des microcultures des jeunes consommateurs dans leur gestion de la vulnérabilité spatiale, nous montrant leurs stratégies collectives de coping, soutenues et dépendantes des structures sociales locales. Cette dépendance institutionnelle prend une double signification, qui est celle d’un indicateur de l’insuffisance de consommation, mais aussi celle d’une source de résistance créative à la vulnérabilité spatiale et d’une consommation alternative encouragée dans les espaces d’émancipation. Sur le plan théorique nous complétons la compréhension de la vulnérabilité des consommateurs et leurs stratégies de coping en y ajoutant les ressources collectives des jeunes et leur contrôle de la vulnérabilité. À travers notre contexte d’étude nous complétons aussi le concept de l’insuffisance de consommation par le manque persistant d’accès aux expériences culturelles reflétant la déprivation sociale et le chemin potentiel vers l’exclusion sociale et du marché. Ce travail de thèse offre également quelques recommandations pour les politiques publiques ainsi que pour les institutions culturelles.


  • Résumé

    Consumer research oriented on empowering consumer practices in marginalized spaces is rarely focused on those living in deprived neighbourhoods. The recent concept of spatial vulnerability introduces an approach to understand the practices of "vulnerable" consumers through the analysis of spaces of their creativity and alternative access to consumption. By conducting a multisite ethnography in two deprived neighbourhoods in Lyon agglomeration, our dissertation examines the meaning of microcultures of young consumers from these neighbourhoods in managing spatial vulnerability. Our data show that adolescents’ collective coping strategies are both supported by and dependent on local socio-educational institutions. The institutional dependence has a double meaning – i.e. as an indicator of consumption inadequacy, and as a source of creative resistance to spatial vulnerability and of alternative consumption. From the theoretical perspective, we complete an understanding of consumer vulnerability and their coping strategies through the resource-control interplay by adding to it a collective level of consumers’ resources and control of vulnerability. Through our study context we extend the concept of consumption inadequacy by introducing a persistent lack of access to cultural experiences, thus reflecting social deprivation and the potential way towards social and market exclusion. Our dissertation also provides a guidance for future research and offer recommendations for public policy interventions and cultural institutions actions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.