Derrière le "ghetto", la centralité minoritaire : le rôle de la présence commerciale dans un quartier d'habitat social en rénovation

par Nabil Zouari

Thèse de doctorat en Geographie

Sous la direction de Éric Charmes.

Soutenue le 12-06-2020

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec Environnement, ville, société (Rhône) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Environnement Ville Société / EVS (laboratoire) .

Le président du jury était René-Paul Desse.

Le jury était composé de Patrick Simon.

Les rapporteurs étaient Sylvie Fol, Annick Germain.


  • Résumé

    Cette thèse analyse le rôle du commerce dans un quartier défavorisé de grand ensemble. Elle évalue notamment la capacité d’un centre commercial dévalorisé aux yeux des acteurs publics à jouer le rôle d’espace « tremplin » pour les habitants du quartier. Pour ce faire, la thèse aborde le commerce comme un système social total, en multipliant les points de vue et les perspectives. Les plateformes commerciales de grand ensemble d’habitat social ont, dès les années 1970,connu un déclin de leur commercialité. Cette évolution est généralement expliquée par divers facteurs, dont la paupérisation de leurs quartiers d’implantation, ou le déploiement des hypermarchés en périphérie des villes françaises. Sont aussi mises en cause des erreurs de conception architecturale et urbaine, avec notamment la déconnexion de ces lieux vis-à-vis des flux piétons et motorisés. Parallèlement, l’image de ces plateformes s’est ethnicisée dans la mesure où les grands ensembles de banlieue sont devenus terres d’accueil d’une immigration postcoloniale. Forte de ces constats, la rénovation urbaine des quartiers défavorisés s’accompagne généralement d’une profonde refonte de l’armature commerciale existante et de la mise en place d’outils de régulation. Pourtant, certaines des polarités commerciales mises en cause par la rénovation urbaine affichent une bonne santé économique avec d’importants chiffres d’affaires, un faible taux de vacance et peu de rotation. C’est notamment le cas de la polarité commerciale du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin. Cette thèse propose ainsi de comprendre comment cet espace marchand de banlieue a pu et a su s’adapter. La thèse commence par explorer les capacités de résilience des commerçants du Mas du Taureau et leurs stratégies de développement économique. Celles-ci s’inscrivent dans une dynamique commerciale collective fondée sur le modèle « petits paniers, beaucoup de paniers ». Ce modèle prend appui sur un ancrage social populaire doté d’un régime d’interconnaissance et un réseau de sociabilité dense . Mais au-delà de l’ancrage dans la proximité, le centre commercial a été capable de rayonner à une échelle métropolitaine. En effet, l’enquête montre que la bonne santé économique et la forte fréquentation du centre commercial dépassent les standards de la polarité de proximité. La thèse analyse donc les principaux facteurs qui ont permis ce passage non programmé d’une polarité de proximité vers une centralité commerciale métropolitaine. Cette centralité s’appuie sur un marché bihebdomadaire et de nombreux commerces sédentaires (boucheries, boulangeries, restaurations) qui rayonnent dans un vaste quadrant de l’aire métropolitaine lyonnaise. L’attractivité du centre commercial du Mas du Taureau fait de lui une centralité minoritaire, s’approchant des standards de la « super diversité », un concept introduit en 2007 par Steven Vertovec. Il apparaît que la capacité du centre commercial à attirer des clients extérieurs au quartier s’opère dans un jeu de spécialisations « ethniques » plein de faux semblants. La plupart des commerçants n’ont pas une stratégie de marketing ethnique, et sont plutôt à la recherche d’un ancrage social et territorial propice au développement économique de leurs boutiques. La thèse s’attarde au demeurant sur les quelques marqueurs ethniques formés localement et qui procurent à l’offre commerciale du Mas du Taureau une image de centralité minoritaire. La thèse examine enfin le point de vue des décideurs publics locaux. Ceux-ci perçoivent souvent cet espace marchand au prisme du communautarisme, conduisant à de nouvelles formes de régulation publique. La polarité commerciale se trouve ainsi administrée par de puissants outils de gestion qui l’installent au centre d’une tension durable. Aujourd’hui, la réussite économique de la polarité commerciale n’est pas reconnue et son maintien ne semble pas envisagé....

  • Titre traduit

    Behind the "ghetto", the minority centrality : the role of commercial presence in a sularge social housing estate undergoing renovation


  • Résumé

    This thesis analyzes the role of commerce in a large underprivileged district. In particular, it evaluates the capacity of a local shopping centre, which some public actors aim to destroy, to be a place of opportunity for its inhabitants. To do so, the thesis approaches commerce as a “total” social system, by multiplying the points of view, including planning, urban design, economic, social as well as political perspectives. Commercial polarities of French large social housing estates have, since the 1970s, experienced a decline in their commerciality. This evolution is generally explained by various factors, including the impoverishment of the neighbourhoods in which they are located, or the deployment of hypermarkets on the outskirts of French cities. Architectural and urban design errors are also questioned, especially the disconnection of these places from pedestrian and motorised traffic. At the same time, following the population dynamics within large suburban complexes, the image of these commercial polarity has become ethnicized. From there, urban renewal in disadvantaged neighbourhoods is generally accompanied by major urban transformations and the introduction of regulatory tools. However, some of the commercial polarities involved in urban renewal are economically healthy with important sales figures, low vacancy rates and low turnover. This is notably the case of the commercial polarity of the Mas du Taureau in Vaulx-en-Velin. This thesis thus proposes to understand how this suburban shopping area has been able to adapt.The thesis begins by exploring the resilience capacities of the Mas du Taureau retailers and shopkeepers and their economic development strategies. Those strategies are based on a regime of mutual knowledge and a dense network of sociability. Besides, the shopping centre has been able to radiate on a metropolitan scale. Indeed, the survey shows that the good economic health and high sales of the shopping centre exceed the standards of proximity polarity. The thesis therefore analyzes the main factors that allowed this unplanned shift from proximity polarity to metropolitan shopping centrality. The latter type of centrality is sustained by a bi-weekly market and numerous sedentary businesses (butcher's shops, bakeries, restaurants) that radiate out over a vast quadrant of Lyon metropolitan area. The attractiveness of the Mas du Taureau shopping centre makes it a minority center approaching the standards of "super diversity", a concept introduced in 2007 by Steven Vertovec. It appears that the shopping centre's ability to attract customers from outside the neighbourhood is based on a game of "ethnic" specialisations full of make-believes. However, the thesis focuses on a few locally trained entrepreneurs and ethnic markers that give the Mas du Taureau's commercial offer an image of minority centrality.Finally, the thesis examines the point of view of local public decision-makers. They often perceive this market space through the prism of communitarianism, leading to new forms of public regulation. The commercial polarity is thus administered by powerful management tools that place it at the centre of a lasting tension. As of today, the economic success of Mas du Taureau commercial polarity is not acknowledged by local public actors and its maintenance is minimal. Through the analysis of the current urban renewal project, the thesis shows the representations of local actors that underlie the project to destroy a dynamic shopping centre in order to rebuild another one with an uncertain future.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.