Apprentissage profond bout-en-bout pour le rehaussement de la parole

par Guillaume Carbajal

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Emmanuel Vincent et de Romain Serizel.


  • Résumé

    Cette thèse s'insère dans le développement des systèmes de télécommunication mains-libres, en particulier avec des enceintes intelligentes en environnement domestique. L'utilisateur interagit avec un correspondant distant en étant généralement situé à quelques mètres de ce type de système. Les microphones sont susceptibles de capter des sons de l'environnement qui se mêlent à la voix de l'utilisateur, comme le bruit ambiant, l'écho acoustique et la réverbération. Ces types de distorsions peuvent gêner fortement l'écoute et la compréhension de la conversation par le correspondant distant, et il est donc nécessaire de les réduire. Des méthodes de filtrage existent pour réduire individuellement chacun de ces types de distorsion sonore, et leur réduction simultanée implique de combiner ces méthodes. Toutefois, celles-ci interagissent entre elles, et leurs interactions peuvent dégrader de la voix de l'utilisateur. Il est donc nécessaire d'optimiser conjointement ces méthodes. En premier lieu, nous présentons une approche de réduction de l'écho acoustique combinant un filtre d'annulation d'écho avec un post-filtre de suppression d'écho résiduel conçu de manière à s'adapter à différents modes de fonctionnement du filtre d'annulation. Pour cela, nous proposons d'estimer les coefficients du post-filtre en utilisant les spectres à court terme de plusieurs signaux observés, dont le signal estimé par le filtre d'annulation, en entrée d'un réseau de neurones. Nous montrons que cette approche améliore la performance et la robustesse du post-filtre en matière de réduction d'écho, tout en limitant la dégradation de la parole de l'utilisateur, sur plusieurs scénarios dans des conditions réelles. En second lieu, nous décrivons une approche conjointe de réduction multicanale de l'écho, de la réverbération et du bruit. Nous proposons de modéliser simultanément la parole cible et les signaux résiduels après annulation d'écho et déréverbération dans un cadre probabiliste et de représenter conjointement leurs spectres à court terme à l'aide d'un réseau de neurones récurrent. Nous intégrons cette modélisation dans un algorithme de montée par blocs de coordonnées pour mettre à jour les filtres d'annulation d'écho et de déréverbération, ainsi que le post-filtre de suppression des signaux résiduels. Nous évaluons notre approche sur des enregistrements réels dans différentes conditions. Nous montrons qu'elle améliore la qualité de la parole ainsi que la réduction de l'écho, de la réverbération et du bruit, par rapport à une approche optimisant séparément les méthodes de filtrage et une autre approche de réduction conjointe. En dernier lieu, nous formulons une version en ligne de notre approche adaptée aux situations où les conditions acoustiques varient dans le temps. Nous évaluons la qualité perceptuelle sur des exemples réels où l'utilisateur se déplace durant la conversation.

  • Titre traduit

    End-to-end deep learning for speech enhancement


  • Résumé

    This PhD falls within the development of hands-free telecommunication systems, more specifically smart speakers in domestic environments. The user interacts with another speaker at a far-end point and can be typically a few meters away from this kind of system. The microphones are likely to capture sounds of the environment which are added to the user's voice, such background noise, acoustic echo and reverberation. These types of distortion degrade speech quality, intelligibility and listening comfort for the far-end speaker, and must be reduced. Filtering methods can reduce individually each of these types of distortion. Reducing all of them implies combining the corresponding filtering methods. As these methods interact with each other which can deteriorate the user's speech, they must be jointly optimized. First of all, we introduce an acoustic echo reduction approach which combines an echo cancellation filter with a residual echo postfilter designed to adapt to the echo cancellation filter. To do so, we propose to estimate the postfilter coefficients using the short term spectra of multiple known signals, including the output of the echo cancellation filter, as inputs to a neural network. We show that this approach improves the performance and the robustness of the postfilter in terms of echo reduction, while limiting speech degradation, on several scenarios in real conditions. Secondly, we describe a joint approach for multichannel reduction of echo, reverberation and noise. We propose to simultaneously model the target speech and undesired residual signals after echo cancellation and dereveberation in a probabilistic framework, and to jointly represent their short-term spectra by means of a recurrent neural network. We develop a block-coordinate ascent algorithm to update the echo cancellation and dereverberation filters, as well as the postfilter that reduces the undesired residual signals. We evaluate our approach on real recordings in different conditions. We show that it improves speech quality and reduction of echo, reverberation and noise compared to a cascade of individual filtering methods and another joint reduction approach. Finally, we present an online version of our approach which is suitable for time-varying acoustic conditions. We evaluate the perceptual quality achieved on real examples where the user moves during the conversation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.