La peste à Madagascar : spatialisation, connaissances par la population et perception de l'accessibilité aux soins

par Sitraka Rakotosamimanana

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de François Taglioni et de Joséline Ramamonjisoa.

Le président du jury était James Ravalison.

Le jury était composé de Ravoniarijaona Vololonirainy, Fanjasoa Rakotomanana.

Les rapporteurs étaient Lalasoa Jeannot Rasoloarison, Annelise Tran.


  • Résumé

    La peste est un complexe pathogène regroupant trois acteurs principaux : l’agent pathogène, la puce et le rongeur. C’est un fléau majeur dans l’histoire de l’humanité. Si dans certaines régions du monde elle a disparue, à Madagascar elle sévit d’une manière endémo-épidémique et est un problème de santé publique. Cette zoonose, sous sa forme humaine, touche chaque année environ 400 individus notamment dans les zones situées à plus de 800 mètres d’altitude dites des Hautes Terres Centrales. Au sein même des Hautes Terres Centrales, l’expression de la maladie n’est pas la même. Cette thèse de géographie vise à identifier les différents facteurs pouvant expliquer à la fois l’endémicité, la persistance, les différences d’expressions épidémiologiques de la maladie mais aussi l’apparition des cas humains de la peste sur la grande île. Les facteurs biologiques et écologiques ne pouvant pas expliquer, à eux seuls, la dynamique et la circulation de la peste à Madagascar. La santé revêtant à la fois un aspect social et biologique, les déterminants socio-spatiaux, comportementaux et environnementaux liés à l’apparition des cas humains et la circulation de la maladie ont été explorées dans le cadre de cette thèse.

  • Titre traduit

    Plague in Madagascar : spatialization, knowledge by the population and perception of access to health care


  • Résumé

    The plague is a pathogen complex with three main actors: the pathogen, the flea and the rodent. It is a major threat in the history of humanity. While in some parts of the world it has disappeared, in Madagascar it is endemic and a public health problem. This zoonosis, in its human form, affects about 400 individuals every year, particularly in areas located at an altitude of more than 800 meters above sea level, known as the central highlands. Even within the central highlands, the expression of the disease is not the same. This geography thesis aims to identify the different factors that can explain the endimicity, persistence and differences in the epidemiological expression of the disease, as well as the appearance of human cases of the plague on the island. Biological and ecological factors alone cannot explain the dynamics and circulation of the plague in Madagascar. Since health has both a social and biological aspect, the socio-spatial, behavioral and environmental factors that promote the appearance of human cases and the circulation of the disease have been explored in this thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de La Réunion. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.