Thèse soutenue

Vers l'auto-configuration dans les réseaux softwarisés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Wassim Sellil Atoui
Direction : Walid GaaloulImen Grida Ben Yahia
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 21/09/2020
Etablissement(s) : Institut polytechnique de Paris
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de l'Institut polytechnique de Paris
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Télécom SudParis (Evry ; 2012-....) - Institut Polytechnique de Paris / IP Paris - Département Informatique / INF - Algorithmes, Composants, Modèles Et Services pour l'informatique répartie / ACMES-SAMOVAR
Jury : Président / Présidente : Noël Crespi
Examinateurs / Examinatrices : Imen Grida Ben Yahia, Filip De Turck, Panagiotis Demesticha, Laura Galluccio, Nour Assy
Rapporteurs / Rapporteuses : Filip De Turck, Panagiotis Demesticha

Résumé

FR  |  
EN

Les réseaux logiciels ont le potentiel de porter l'infrastructure réseau à un niveau plus avancé, un niveau qui peut rendre la configuration autonome. Cette capacité peut surmonter la complexité croissante des réseaux actuels et permettre aux entités de gestion d'activer un comportement efficace dans le réseau pour une amélioration globale des performances sans aucune intervention humaine. Les paramètres de configuration peuvent être sélectionnés automatiquement pour les ressources réseau afin de faire face à diverses situations que les réseaux rencontrent, comme les erreurs et la dégradation des performances. Malheureusement, certains défis doivent être relevés pour atteindre ce niveau avancé de réseaux. Actuellement, la configuration est encore souvent générée manuellement par des experts du domaine dans d'énormes fichiers semi-structurés écrits en XML, JSON et YAML. C'est une tâche complexe, sujette aux erreurs et fastidieuse à accomplir par les humains. De plus, il n'y a pas de stratégie formelle, à part l'expérience et les meilleures pratiques des experts du domaine pour concevoir les fichiers de configuration. Différents experts peuvent choisir une configuration différente pour le même objectif de performances. Cette situation rend plus difficile l'extraction des fonctionnalités des fichiers de configuration et l'apprentissage des modèles susceptibles de générer ou de recommander automatiquement la configuration. De plus, il n'y a toujours pas de consensus sur un modèle de données de configuration commun dans les réseaux logiciels, qui a abouti à des solutions hétérogènes, telles que: TOSCA, YANG, Hot, etc. qui rendent la gestion de réseau de bout en bout difficile. Dans cette thèse, nous présentons nos contributions qui abordent les défis susmentionnés liés à l'automatisation de la configuration dans les réseaux logiciels. Pour aborder le problème de l'hétérogénéité entre les fichiers de configuration, nous proposons un cadre sémantique basé sur des ontologies qui peuvent fédérer des éléments communs à partir de différents fichiers de configuration.