Thèse soutenue

Rôle des interactions communautaires, mécanisme d’appropriation du sens pour la construction de son parcours professionnel et de sa vie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mathilde Moisseron
Direction : Jean-Luc Bernaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie et Ergonomie. Psychologie
Date : Soutenance le 04/11/2020
Etablissement(s) : Paris, HESAM
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Abbé Grégoire (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche sur le travail et le développement (2007-... ; Paris)
Equipe de recherche : Psychologie de l'Orientation
établissement de préparation de la thèse : Conservatoire national des arts et métiers (France ; 1794-....)
Jury : Président / Présidente : Anne-Marie Costalat-Founeau
Examinateurs / Examinatrices : Christian Heslon, Isabelle Olry-Louis
Rapporteurs / Rapporteuses : Laure Guilbert, Thomas Saïas

Résumé

FR  |  
EN

Objet de recherche encore émergent en psychologie existentielle, les communautés sont à interroger pour mieux appréhender le rapport de l’individu à son existence. Cette thèse s’attache précisément à comprendre le rôle des interactions communautaires dans le mécanisme d’appropriation du sens pour la construction de son parcours professionnel et de sa vie. La communauté est définie dans cette étude comme « un groupe social formel et/ou informel dont l’individu est membre, uni autour d’échanges communs pluriels et d’organisations d’actions, partageant des intérêts, des aspirations et des valeurs communes ». Cinq branches d’études, à savoir, la psychologie de l’orientation, la psychologie sociale, en articulation avec la sociologie, la psychologie communautaire puis la psychologie existentielle ont permis d’explorer le sens de la communauté. Aucune étude n’ayant encore mis en relation le concept de la communauté avec les concepts emblématiques de la psychologie existentielle (Bernaud, 2018), un essai a été proposé. Cet essai a notamment permis de mettre en concordance les concepts emblématiques de la psychologie existentielle avec le modèle ternaire de la spiritualité (de Jager Meezenbroek et al., 2012b) afin que la communauté puisse exister/se reconnaître. Par ailleurs, pour explorer ces construits, le recours à une méthodologie mixte a été nécessaire. Une recherche exploratoire qualitative, suivant la méthode de « l’Investigateur Multistade de l’Identité Sociale (IMIS) » (Zavalloni & Louis-Guérin, 1984) a été menée auprès de cinq membres de cinq communautés différentes françaises, à savoir une communauté religieuse (Protestante), une communauté virtuelle (Pédagogie interactive), une communauté politique (les Républicains), une communauté humaniste (le Droit humain) et une communauté sociale (l’Accorderie). En sus, une recherche quantitative avec les cinq mêmes communautés a été réalisée auprès d’un échantillon de 101 participants. Différents instruments de mesure ont été retenus, à savoir l’échelle d’épanouissement psychologique (Diener et al., 2010 ; Villieux et al., 2016), l’échelle du sens de la vie (Steger et al., 2006), l’échelle de l’authenticité (Wood et al., 2008 ; Grégoire et al., 2014) et l’échelle de détermination du projet professionnelle (Sovet et al., 2020) en lien avec l’indice du sentiment d’appartenance communautaire (Chavis et al., 1986 ; Perkins et al., 1990 ; Saïas et al., 2018). Les résultats montrent que la communauté contribue pour les membres à construire leur identité psychosociale en relation avec leur « vrai-self » existentiel (Bernaud, 2018, p. 189), à donner un sens à leur vie, à les amener à un épanouissement socio-psychologique et à favoriser leur insertion sociale pour qu’in fine qu’ils prennent leur juste place dans la communauté humaine. À la lumière de ces résultats, il est créé une séance 8, complémentaire au dispositif d’accompagnement au sens de la vie et au sens du travail (SVST) développé par Bernaud et al. (2015, 2019), nommée « Développer le sens de sa vie en cultivant ses liens aux autres et aux communautés sociales ». Elle est conçue pour les bénéficiaires du dispositif d’accompagnement SVST et a pour vocation d’être mise au service des psychologues praticiens et des conseillers dans le champ de l’orientation professionnelle.