Pd-catalyzed C-H bond functionalizations of (hetero)arenes and alkenes : A one step access to poly(hetero)aromatics and styrene derivatives

par Haoran Li

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Henri Doucet.

Le président du jury était Véronique Guerchais.

Le jury était composé de Henri Doucet, Véronique Guerchais, Laurent Djakovitch, David Sémeril, Jean-François Soulé.

Les rapporteurs étaient Laurent Djakovitch, David Sémeril.

  • Titre traduit

    Fonctionnalisation de liaisons C-H d’(hétéro)arènes et d’alcènes catalysée par le palladium : Un accès en une étape à des poly(hétéro)aromatiques et dérivés du styrène


  • Résumé

    Afin d'expliquer le contexte de mon travail de recherche, j'ai résumé dans le premier chapitre des informations mécanistiques générales sur l'arylation des liaisons C-H catalysée par le palladium et j'ai détaillé certains travaux sur l'arylation directe en relation avec mes travaux. Mes objectifs étaient d'étudier la réactivité de nouvelles unités synthétiques permettant l'accès direct à des composés bi-(hétéro)aryls ou à des dérivés du styrène. Ensuite, dans les chapitres 2 à 6, j'ai résumé mes travaux de recherche. J'ai étudié l’arylation directes en C2 du Methoxsalen par des chlorures de benzènesulfonyle, ainsi que la diarylation en C2,C3 en utilisant des bromures d'aryle catalysée par le palladium. Ces résultats sont résumés dans le chapitre 2. Ensuite, j'ai montré que la réaction d'arylation directe catalysée par le palladium permet d'accéder facilement à des dérivés de la Ticlopidine arylés en position C5 du cycle thiényle en une seule étape. Ces résultats sont décrits dans le chapitre 3. Dans le chapitre 4, nous avons étudié la réactivité du Diflufénican qui contient un cycle 1,3- difluorobenzène et une unité pyridine en utilisant la catalyse au ruthénium et au palladium. Dans des conditions appropriées, deux liaisons C-H différentes du Diflufénican peuvent être arylées. Dans le chapitre 5, j'ai utilisé différentes sources d’aryle pour fonctionnaliser les positions C10 et C11 des dibenzo[b,f]azépines. Grâce à ces réactions, une grande diversité de groupes fonctionnels a été introduite sur les dérivés de dibenzo[b,f]azépines. Enfin, dans le chapitre 6, j’ai décrit la première méthode permettant de préparer des dérivés de la Cyproheptadine C10-arylés.


  • Résumé

    In order to explain the background of my research work, in the first chapter, I summarized general mechanistic information on palladium-catalyzed C-H bond arylation and detailed some literature on direct arylation related to my research work. My objectives were to study the reactivity of new synthetic units allowing the straightforward access to bi-(hetero)aryls compounds or styrene derivatives using aryl halides or benzenesulfonyl chloride derivatives as the aryl-sources. Then, in the chapters 2-6, I summarized my research work. I studied the regiocontrolled palladium-catalyzed direct C2-arylations of Methoxsalen using benzenesulfonyl chlorides and C2,C3-diarylations using aryl bromides as the aryl sources. These results are summarized in the chapter 2. Then, I found that Pd-catalyzed direct arylation reaction allows the easy access to Ticlopidine derivatives arylated at the C5-position of the thienyl ring in one step. These results are reported in the chapter 3. In the chapter 4, we studied the reactivity of Diflufenican which contains a 1,3-difluorobenzene ring and a pyridine unit using Ru and Pd catalysis. Under appropriate conditions, two different C-H bonds of Diflufenican could be arylated. In the chapter 5, I employed different aryl sources to functionalize the C10- and C11-positions of dibenzo[b,f]azepines, and obtained asymmetric products. Through these reactions, a wide diversity of functional group were introduced on the dibenzo[b,f]azepine derivatives. Finally, in the Chapter 6, I report the first method allowing to prepare C10-arylated Cyproheptadine derivatives.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure de chimie de Rennes. Centre de documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.