Les consommations de substances illicites entre parents et enfants : carrière d'usage, carrière parentale et tension normative.

par Julia Monge

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Richard Rechtman.

Le président du jury était Laurence Simmat-Durand.

Le jury était composé de Laurence Simmat-Durand, Perrine Roux, François Beck, Maria Melchior.

Les rapporteurs étaient Perrine Roux, Patricia Bessaoud-Alonso.


  • Résumé

    Lorsque des parents consomment des drogues, l’on est tenté de se demander quel sera l’impact de cette pratique sur leurs enfants. Le regard que porte notre travail se situe en contre-champ de cette approche. Nous examinons, chez des parents usagers de substances illicites, les bouleversements que la socialisation de leurs enfants provoque sur leur manière de consommer. C’est au prisme de cette problématique que nous abordons le cas spécifique des consommations partagées. En combinant observation participante, entretiens semi-directifs et analyse de documents, l’enquête se donne pour objectif d’observer les interactions entre des familles dont au moins un enfant mineur a consommé une substance illicite avec ses parents et les acteurs chargés de prescrire, diffuser et garantir les normes en matière de parentalité. L’investigation a été réalisée en deux pans correspondant à ces deux populations. Elle aboutit à considérer la parentalité comme une carrière dépendante de la socialisation de l’enfant et dont le cadre de contrainte entre en contradiction avec celui des consommations. En ce sens, l’enfant constitue le curseur d’une tension normative entre la carrière parentale et la carrière de consommation. L’inclure ou l’exclure des pratiques liées aux drogues participe, pour le parent, d’une stratégie d’aménagement de ses deux carrières.

  • Titre traduit

    Illicit substance use between parents and children : career of use, parental career and normative tension.


  • Résumé

    When parents use drugs, it is tempting to wonder what impact this practice will have on their children. Our work asks the opposite question. We look at how parents who use illicit substances are affected by their children's socialization and how this affects the way they use drugs. It is in the prism of this issue that we approach the specific case of shared consumption. By combining participant observation, semi-directive interviews and document analysis, the survey aims to observe the interactions between families in which at least one minor child has used an illicit substance with his or her parents and the actors responsible for prescribing, disseminating and guaranteeing standards of parenting. The investigation was carried out in two sections corresponding to these two populations. It concluded that parenthood is a career dependent on the socialization of the child. As a framework of constraint, it contradicts the framework of consumption. In this sense, the child constitutes the cursor of a normative tension between the parental career and the consumer career. Including or excluding the child from drug-related practices is, for the parent, part of a strategy to develop both careers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.