Urbanisation diffuse, développement durable et déplacements : les exemples de la Bretagne et de l'Est-du-Québec. L'enjeu des déplacements dans un monde rural en résistance

par Rose Cady Assama Mpouo - Philippote

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace et urbanisme

Sous la direction de Daniel Le Couédic et de Lionel Prigent.

Le président du jury était Frédérique Hernandez.

Le jury était composé de Daniel Le Couédic, Lionel Prigent, Frédérique Hernandez, Guy Mercier, Francis Beaucire.

Les rapporteurs étaient Guy Mercier, Francis Beaucire.


  • Résumé

    Les territoires ruraux sont généralement sous-équipés et leurs populations contraintes en conséquence de se rendre fréquemment dans des localités mieux pourvues en commerces, en offre médicale, en accès aux loisirs et, bien sûr, en emplois. Mais les moyens pour se déplacer, autres que la voiture individuelle, ne sont pas moins carencés. La mobilité y est donc une question cruciale. Le refus de quitter ces territoires et la volonté de certains de s’y installer impliquent donc de surmonter cet inconvénient et d’entrer en résistance face à ce qui est continuellement présenté comme inéluctable. Le Centre-Ouest Bretagne et le Bas-Saint-Laurent, au Québec, se sont trouvés dans cette situation : des paroisses constitutives du second ont même été menacées d’une fermeture, avec un déplacement de leurs populations. Mais ces deux territoires ont trouvé les ressources morales et de remarquables acteurs pour les mobiliser, afin de contrecarrer le destin funeste qu’on leur diagnostiquait. La thèse relate leur entrée en résistance, en présente les acteurs et montre, dans le registre des déplacements, quels moyens ont été mis en oeuvre pour surmonter, partiellement au moins, les difficultés engendrées par la dispersion des populations.

  • Titre traduit

    Diffuse urbanization, sustainable development and travel : examples from Brittany and Eastern Quebec


  • Résumé

    Rural areas are generally under-equipped and their populations are consequently forced to go frequently to localities that are better equipped with shops, medical supplies, access to leisure activities and, of course, jobs. But the means of moving, other than the individual car, are no less deficient. Mobility is therefore a crucial issue. The refusal to leave these territories and the desire of some to settle there imply to overcome this disadvantage and to become resistant to what is continually presented as inavitable. The Centre-Ouest Bretagne and Bas-Saint- Laurent, Quebec, found themselves in this situation : parishes of the second were even threatened with closure, with displacement of their populations. But these two territories have found the moral resources and remarkable actors to mobilize them, in order to counteract the fatal fate that has been diagnosed to them. The thesis relates their entry into resistance, presents the actors and shows, in the travel register, the means implemented to overcome, at least in part, the difficulties caused by the dispersion of populations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.